NBC Sports choisit Miranda Technologies

Publié le 16/04/2012 à 11:43, mis à jour le 16/04/2012 à 11:56

NBC Sports choisit Miranda Technologies

Publié le 16/04/2012 à 11:43, mis à jour le 16/04/2012 à 11:56

Par Martin Jolicoeur

Image du stade olympique de Londres. Photo: Bloomberg

La montréalaise Technologies Miranda vient d’obtenir un important contrat de l’américaine NBC Sports Group, dans le cadre de sa couverture des prochains Jeux olympiques, à Londres.


L’annonce a été faite à Las Vegas ce matin, en présence du vice-président principal, ingénierie de NBC Olympics, une division de NBC Sports, et de Jay Gravina, vice-président, ventes, pour le territoire des Etats-Unis.


Les détails financiers de cette entente majeure n’ont pas été divulguées. Mais déjà, les marchés semblaient apprécier ce matin.


Dans le cadre de cette entente, Miranda s’engage à fournir à NBC tout l’équipement de production, de régie et de distribution des signaux télévisés requis par leurs équipes, en déplacement à Londres, d’ici et pendant la tenue des Jeux d’été. Ces derniers auront lieu du 27 juillet et 12 août 2012.


Depuis les Jeux de Séoul en 1988, NBC Olympics a été responsable de la couverture de tous les jeux olympique d'été, depuis Séoul en 1988, et de tous les jeux d'hiver depuis ceux de Salt Lake City, en 2002. En 2011, NBCUniversal a acquis tous les droits de médias américains, sur toutes les plateformes de diffusion, des Jeux de Sochi (2014), Rio (2016), Pyeongchang (2018) et de 2020, qui n'ont pas encore été attribués. 


Peu après 11 heures, l’action de Miranda avait progressé de 0,16$, ou de 1,23%, pour s’établir à 13,16$.


 

Réagissez à cet article
 commentaires

À la une

É-U: le mauvais temps s'invite pour Thanksgiving

16:28 | AFP

Plus de 3 000 vols ont été annulés ou retardés mercredi aux État-Unis en raison du mauvais temps.

Le Canada trop exposé au marché immobilier, dit le FMI

Les prêteurs hypothécaires devraient compter moins sur Ottawa pour réduire les risques inhérents au marché immobilier.

Sabia dénonce l'obsession pour les rendements à court terme

Mis à jour à 16:51 | La Presse Canadienne

L'obsession des rendements à court terme contribue à la volatilité de l'économie mondiale, dénonce Michael Sabia.