Google apporte certains changements à son réseau social, Google Plus

Publié le 11/04/2012 à 16:23

Google apporte certains changements à son réseau social, Google Plus

Publié le 11/04/2012 à 16:23

Par La Presse Canadienne

Google apporte des changements à son réseau social, Google Plus, pour en faciliter l'usage et pour le différencier de son rival, Facebook.


Le changement le plus visible est un nouveau menu, placé à gauche de la page Google Plus, qui contient des icônes pour les éléments les plus utilisés, comme les jeux, les photos et le profil personnel. En plaçant son curseur sur une icône, l'utilisateur peut effectuer des tâches spécifiques comme ajouter des photos à partir d'un téléphone ou d'un album en ligne.


Il est possible de modifier l'ordre des éléments du menu ou de cacher ceux qui ne sont pas utilisés.


Les changements, annoncés mercredi, ont été conçus notamment pour laisser de la place aux nouvelles options qui seront ajoutées dans l'avenir.


Selon Google, le réseau social a attiré plus de 170 millions d'utilisateurs depuis son lancement il y a neuf mois. Il demeure donc toujours loin derrière les 845 millions d'utilisateurs de Facebook, mais il est à l'avance si on compare avec les chiffres de Facebook après neuf mois d'existence.


Google ne semble toutefois pas réussir à capter l'attention de la plupart de ses utilisateurs. Les visiteurs y passent en moyenne quelques minutes par mois, contre six à sept heures pour Facebook, selon la firme comScore.

Réagissez à cet article
 commentaires

À la une

Bombardier: vents favorables en vue, mais la patience est requise

Il y a 56 minutes | Yannick Clérouin

Au lendemain d'un changement organisationnel, un analyste cite plusieurs facteurs positifs, mais conseille la patience

Retraites: revers des syndicats et mauvais travail des députés

20/08/2014 | François Pouliot

BLOGUE. Alban D'Amours vient de régler le sort des régimes de retraite. Dans une très mauvaise performance des députés.

Au fond, pourquoi travaillez-vous?

BLOGUE. La question qui tue. Qui tue vraiment. La voilà donc posée. Vous voici donc au pied du mur. Alors? ...