La cyberguerre fait rage au Proche-Orient

Publié le 19/10/2012 à 06:41, mis à jour le 18/10/2013 à 14:47

La cyberguerre fait rage au Proche-Orient

Publié le 19/10/2012 à 06:41, mis à jour le 18/10/2013 à 14:47

Par AFP

Un virus informatique a causé de lourds dégats chez Saudi Aramco, première pétrolière mondiale. Photo: Bloomberg

La cyberguerre fait rage au Proche-Orient où compagnies pétrolières et gazières sont visées par des attaques massives sur leurs ordinateurs et un nouveau virus a été découvert cette semaine.


Les Etats-Unis et Israël, largement soupçonnés d'être à l'origine des toutes premières destructions de matériel par un virus informatique, en Iran, s'inquiètent désormais des capacités de riposte de leurs adversaires.


«Les efforts visant à mener des cyberattaques contre les systèmes informatiques israéliens se sont multipliés», a déclaré dimanche le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu.


Le secrétaire américain à la Défense Leon Panetta a fait allusion pour la première fois le 11 octobre au virus Shamoon, responsable selon lui de «l'attaque la plus destructrice jamais lancée dans le secteur privé».


30 000 ordinateurs détruits


À suivre dans cette section

Réagissez à cet article
 commentaires

À la une

Google déçoit et tente de désamorcer les doutes

19:08

«Nous avons enregistré une solide performance en publicité», fait valoir le Québécois Patrick Pichette.

Corruption chez Bombardier?: le CA doit clarifier l'affaire

BLOGUE. Nous avons de nouveaux détails sur les allégations de corruption chez Bombardier.Le CA doit clarifier l'affaire.

Couche-Tard sur les rangs pour 500 stations-service Esso?

Un analyste de Desjardins croit que la société lavalloise et sa rivale CST Brands seront intéressées.