Hydro-Québec et Desjardins veulent un centre de données commun

Publié le 14/02/2013 à 18:34, mis à jour le 16/10/2013 à 15:56

Hydro-Québec et Desjardins veulent un centre de données commun

Publié le 14/02/2013 à 18:34, mis à jour le 16/10/2013 à 15:56

Par Hugo Joncas

Hydro-Québec exploite un centre de données au Complexe Desjardins, mais il n'est plus aux normes. Photo: Benjamin Nault.

Hydro-Québec et le Mouvement Desjardins pensent ouvrir un centre de traitement informatique commun dans le Centre-du-Québec, a appris LesAffaires.com.


La société d’État et la coopérative financière doivent toutes les deux mettre leurs infrastructures de stockage de données à jour. «On participe avec Hydro-Québec à un processus d’appel d’offres pour voir si un tel projet conjoint pourrait être bénéfique, s’il y a des avantages pour l’un et l’autre», explique André Chapleau, porte-parole de Desjardins.


Les deux organisations planchent actuellement sur l’appel d’offres, la date de son lancement n’est pas encore connue.


«Hydro-Québec regarde en ce moment la localisation d'un centre de traitement de données qui pourrait être dans la région du Centre-du-Québec, précise le porte-parole Louis-Olivier Batty. Par ailleurs, ce projet est en analyse conjointement avec Desjardins.»


En obtenant les réponses à l’appel d’offres, les deux partenaires sauront s’ils ont avantage à procéder conjointement ou non.


À la coopérative financière, André Chapleau parle «d’un horizon 2015-2016» pour la construction d’un éventuel centre de données conjoint.


Les partenaires refusent d’en dire plus sur le type de données qu’ils comptent y héberger et l’emplacement précis du futur équipement, pour des raisons de sécurité. «L’emplacement des centrales est tenu secret», dit le porte-parole de Desjardins.


Mise à niveau


Réagissez à cet article
 commentaires

À la une

Procter & Gamble, ou ce qu'il faut éviter de faire de son portefeuille

24/10/2014 | Philippe Leblanc

BLOGUE. Hier matin, le géant Procter & Gamble a annoncé qu’il comptait se séparer de sa ...

Les marchés doivent-ils craindre l'Ebola?

24/10/2014 | Pierre Czyzowicz

BLOGUE. L'épidémie actuelle d'Ebola est la plus importante depuis la découverte du virus en 1976. Au-delà de la tragédie humaine, quels sont les impacts financiers et économiques?

La marche est haute pour les Québécoises BRP et Uni-Sélect

Face à leurs rivales Polaris et O'Reilly, la marche est vraiment haute pour BRP et Uni-Sélect.