«Toutes les options seront considérées» chez SNC-Lavalin

Publié le 01/10/2012 à 10:21, mis à jour le 01/10/2012 à 11:21

«Toutes les options seront considérées» chez SNC-Lavalin

Publié le 01/10/2012 à 10:21, mis à jour le 01/10/2012 à 11:21

Par Mathieu Lavallée

[Photo : LesAffaires.com]

Vente d’actifs ou vente de l’entreprise, essaimage, déménagement du siège social… Toutes les options sont sur la table pour redresser SNC-Lavalin et générer de la croissance, a confié son nouveau président et chef de la direction Robert G. Card ce lundi.


« Ce n’est jamais approprié d’exclure à l’avance des options », a affirmé M. Card lorsque questionné sur les rumeurs entourant de possibles transactions pour SNC-Lavalin. Il s’agissait de sa première téléconférence avec les analystes financiers et les journalistes. M. Card, nommé à la tête de l’entreprise au mois d’août, entre en fonction aujourd’hui même.


À son avis, il y a beaucoup de choses à considérer avant de prendre quelque décision que ce soit, en consultant à la fois les membres de l’entreprise et les clients. « Nous allons attendre et nous verrons », a souligné celui qui veut d’abord mieux connaître l’entreprise.


Plus tôt pendant la conférence, M. Card a indiqué que « toutes les options seront considérées afin de générer de la valeur pour les actionnaires et de la croissance pour les employés ». Il a avoué du même coup que le secteur est en consolidation et qu’il y a beaucoup de fusions et acquisitions en ce moment.


Page suivante : première journée mouvementée


PLUS :


Qu'est-ce qui attend le nouveau PDG de SNC-Lavalin?


SNC-Lavalin a son nouveau président


SNC-Lavalin: les analystes voient d'un bon oeil l'arrivée d'un Américain


SNC-Lavalin: l'entorse au bilinguisme pour le nouveau patron


Sur le même sujet

La construction aidée par les résidences de personnes âgées

08/12/2014 | lesaffaires.com

Les mises en chantier ont augmenté au Québec grâce à la construction de résidence de personnes âgées à Montréal.

Une clause du Buy America demandée au Canada

24/11/2014 | François Normand

L'Alaska demande le Buy America pour la réfection d'un terminal maritime qu'elle loue en Colombie-Britannique.

Réagissez à cet article
 commentaires

À la une

Économie du partage: n'achetez plus, louez!

Il y a 9 minutes | Fanny Bourel

Pour acheter un produit que vous utilisez occasionnellement alors que vous pouvez le louez à une fraction du prix?

Bourse: Wall Street atteint de nouveaux records

Il y a 48 minutes | lesaffaires.com

MISE À JOUR. Wall Street en hausse pour une quatrième journée.

Uni-Sélect remet graduellement le pied sur l'accélérateur

Édition du 20 Décembre 2014 | Dominique Beauchamp

Exclusif. Notre entrevue éditoriale avec Richard Roy, le pdg d'Uni-Sélect.