«Toutes les options seront considérées» chez SNC-Lavalin

Publié le 01/10/2012 à 10:21, mis à jour le 01/10/2012 à 11:21

«Toutes les options seront considérées» chez SNC-Lavalin

Publié le 01/10/2012 à 10:21, mis à jour le 01/10/2012 à 11:21

Par Mathieu Lavallée

[Photo : LesAffaires.com]

Vente d’actifs ou vente de l’entreprise, essaimage, déménagement du siège social… Toutes les options sont sur la table pour redresser SNC-Lavalin et générer de la croissance, a confié son nouveau président et chef de la direction Robert G. Card ce lundi.


« Ce n’est jamais approprié d’exclure à l’avance des options », a affirmé M. Card lorsque questionné sur les rumeurs entourant de possibles transactions pour SNC-Lavalin. Il s’agissait de sa première téléconférence avec les analystes financiers et les journalistes. M. Card, nommé à la tête de l’entreprise au mois d’août, entre en fonction aujourd’hui même.


À son avis, il y a beaucoup de choses à considérer avant de prendre quelque décision que ce soit, en consultant à la fois les membres de l’entreprise et les clients. « Nous allons attendre et nous verrons », a souligné celui qui veut d’abord mieux connaître l’entreprise.


Plus tôt pendant la conférence, M. Card a indiqué que « toutes les options seront considérées afin de générer de la valeur pour les actionnaires et de la croissance pour les employés ». Il a avoué du même coup que le secteur est en consolidation et qu’il y a beaucoup de fusions et acquisitions en ce moment.


Page suivante : première journée mouvementée


PLUS :


Qu'est-ce qui attend le nouveau PDG de SNC-Lavalin?


SNC-Lavalin a son nouveau président


SNC-Lavalin: les analystes voient d'un bon oeil l'arrivée d'un Américain


SNC-Lavalin: l'entorse au bilinguisme pour le nouveau patron


Sur le même sujet

Entente de principe dans la construction

L'entente touche les secteurs institutionnel, commercial et industriel qui compte 80 000 travailleurs.

Entrepreneuriat autochtone: Place à la construction et à l'exportation

Édition du 21 Juin 2014 | Laurence Hallé

L'accès au financement constitue un frein majeur à l'essor de l'entrepreneuriat des Premières Nations. «Il faut ...

Réagissez à cet article
 commentaires

À la une

Amaya a le feu vert pour acheter Rational Group

L'entreprise montréalaise pourra s'emparer des marques PokerStars et Full Tilt Poker dans une transaction de 4,9 G $US.

Ottawa précise les règles pour l'enchère du spectre prévue en mars

Ottawa a indiqué lundi quelles seraient les règles de son enchère du spectre qui réservera ...

La Banque du Canada corrige une erreur sur les billets de 10$

La Banque du Canada est en train de faire un rien d'une montagne. Jusqu'à tout récemment, la banque ...