SNC-Lavalin pourrait jouer un rôle dans le nucléaire au Royaume-Uni

Publié le 30/10/2012 à 16:09

SNC-Lavalin pourrait jouer un rôle dans le nucléaire au Royaume-Uni

Publié le 30/10/2012 à 16:09

Par La Presse Canadienne

SNC-Lavalin (TSX:SNC) pourrait jouer un rôle dans la construction de nouvelles centrales nucléaires au Royaume-Uni, mais l'entreprise montréalaise refuse de donner plus de détails à ce sujet.


Le géant japonais Hitachi a annoncé mardi qu'il allait acheter la firme britannique Horizon Nuclear Power auprès des sociétés allemandes RWE et E.ON pour 696 millions de livres (1,1 milliard $). L'autre entreprise en lice était Westinghouse Electric, qui est contrôlée par un autre groupe japonais, Toshiba.


Horizon prévoit construire jusqu'à six réacteurs nucléaires de 1300 mégawatts sur deux sites situés près de Birmingham et de Liverpool, en Angleterre. La première centrale pourrait entrer en fonction d'ici 2025. Les investissements pourraient totaliser 20 milliards de livres (32,1 milliards $), a précisé Hitachi.


Le communiqué publié mardi ne mentionne pas le nom de SNC-Lavalin, mais indique que Hitachi « collaborera avec d'autres compagnies du secteur nucléaire de partout à travers le monde ».


Hitachi a de plus précisé avoir conclu des ententes de principe avec les sociétés d'ingénierie britanniques Babcock et Rolls-Royce afin que celles-ci l'aident à planifier et à réaliser les projets de Horizon.


À suivre dans cette section

Sur le même sujet

À Berlin, Obama va plaider pour le désarmement nucléaire

Mis à jour le 17/10/2013

Dans un discours qu'il voulait inscrire dans l'Histoire, Barack Obama devait proposer mercredi devant la Porte de ...

Pour l'Iran, les nouvelles santions américaines sont «un autre exemple d'hostilité»

06/02/2013

L'Iran a dénoncé l'entrée en vigueur mercredi de nouvelles sanctions américaines, qui ...

Réagissez à cet article
 commentaires

À la une

Pfizer et AstraZeneca, un mariage à 100 milliards en vue?

Il y a 52 minutes | Bernard Mooney

BLOGUE. Selon Bloomberg, la direction de Pfizer a discuté d’une fusion possible avec AstraZeneca.

Barrick Gold et Newmont Mining vers une union de raison?

Les deux plus importants producteurs d'or du monde songent à fusionner pour mieux prospérer dans un contexte difficile.

Sur LesAffaires cette semaine: le CN, TransForce et Rogers

L'hiver rigoureux a probablement grevé la rentabilité des transporteurs, mais pourrait offrir des occasions à long terme