La Sûreté du Québec impose des compressions à sa division des crimes économiques

Publié le 15/11/2012 à 15:00

La Sûreté du Québec impose des compressions à sa division des crimes économiques

Publié le 15/11/2012 à 15:00

Par La Presse Canadienne

Alors que la population se préoccupe de plus en plus des cas de fraude, la Sûreté du Québec (SQ) impose des compressions budgétaires à sa division des crimes économiques.


Depuis quelques jours, les policiers de cette division ne peuvent plus effectuer de temps supplémentaire, sauf pour de rares exceptions. Comme la plupart des enquêteurs travaillaient régulièrement au-delà de leurs heures normales, les dossiers prennent du retard, a confié une source bien informée à La Presse Canadienne sous le couvert de l'anonymat.


Des coupes viennent également d'être décrétées en ce qui a trait aux dépenses de formation, de déplacements et de repas. Seules les demandes jugées essentielles sont désormais autorisées.


Une porte-parole de la SQ, Christine Coulombe, a confirmé jeudi qu'en raison du "contexte économique" actuel, "des choix budgétaires ont dû être faits". Le corps policier "révise ses façons de faire" et cherche à "faire mieux à coûts moindres", sans toutefois nuire aux services à la population et aux enquêtes, a-t-elle assuré.


La division des crimes économiques enquête notamment sur des affaires de fraude, d'abus de confiance, de télémarketing frauduleux et d'usurpation d'identité à des fins de détournement de fonds.


Pour l'instant, l'Unité permanente anticorruption, qui regroupe des membres de plusieurs corps policiers, et l'escouade Marteau, une entité de la SQ qui cible l'industrie de la construction, ne seraient pas touchées par les compressions budgétaires.


image

Fraude alimentaire

Mardi 12 septembre


image

Forum TI

Mercredi 13 septembre


image

Usine 4.0

Mardi 19 septembre


image

Gestion de l'innovation

Mercredi 20 septembre


image

Résidences pour aînés

Jeudi 21 septembre


image

Objectif Nord

Mardi 26 septembre


image

Contrats publics

Mercredi 11 octobre


image

Gestion du changement

Mercredi 18 octobre


image

Croissance PME

Mercredi 25 octobre


image

Parcs industriels

Mardi 21 novembre


image

Sommet Marketing B2B

Mardi 21 novembre


image

Acceptabilité sociale

Mercredi 29 novembre


image

Communication interne

Mardi 05 décembre


image

Gestion de la formation

Mercredi 06 décembre

Sur le même sujet

Les comptables, nouveaux chevaliers de la cybersécurité

Édition du 06 Mai 2017 | Anne Gaignaire

Yahoo, Ashley Madison et, plus près de nous, la Coop fédérée, Radio-Canada, l'Ordre des ingénieurs et même le CPE ...

La police recherche 7 millions $ dans les bureaux parisiens d'Uber

29/03/2017 | AFP

La police judiciaire a mené mercredi une opération dans des locaux de la société à Aubervilliers.

À la une

Big Brother est québécois

Dans le 1984 d’Orwell, Big Brother est fictif. En 2017, c’est une technologie québécoise bien réelle.

Le dollar canadien a monté vite, peut-être trop vite

Le huard se hisse à 80 cents US, mais plusieurs observateurs croient que l'ascension a été trop rapide.

Les pièges à aubaine font mal!

BLOGUE INVITÉ. Dure journée pour certains investisseurs dans la vente au détail. Attention aux mirages d'aubaine!