Deloitte achète une firme de conseillers dans le secteur minier en Afrique du Sud

Publié le 21/11/2012 à 10:04, mis à jour le 21/11/2012 à 10:09

Deloitte achète une firme de conseillers dans le secteur minier en Afrique du Sud

Publié le 21/11/2012 à 10:04, mis à jour le 21/11/2012 à 10:09

Par La Presse Canadienne

Le cabinet de services professionnels Deloitte a fait l'acquisition de Venmyn, une firme de conseillers dans le secteur minier, pour créer un nouveau service de consultation technique et économique sur les minéraux.


L'entente a entraîné l'acquisition de la totalité de l'entreprise pour un montant qui n'a pas été rendu public, ce qui permettra à Deloitte de consolider ses services-conseils existants dans le secteur minier.


La nouvelle entité créée s'appellera "Venmyn Deloitte" et profitera des antécédents de consultation sur les minéraux, de services-conseils, d'audit, de fiscalité, de gestion des risques et de services financiers des deux entreprises dans le secteur minier. Venmyn Deloitte tirera également parti du réseau mondial de Deloitte afin d'offrir une proposition pour l'évaluation technique et financière des actifs minéraux.


Le partenariat de Deloitte et Venmyn créera un service spécialisé dans le secteur minier parmi les quatre plus grands cabinets de services professionnels et d'audit dans le monde.


Andy Clay, directeur général de Venmyn, dirigera la nouvelle entreprise.


Venmyn est un conseiller en gestion du secteur minier international et indépendant situé en Afrique du Sud et spécialisé dans l'évaluation technique et économique de projets miniers et l'analyse stratégique d'entreprises minières. Deloitte désigne une ou plusieurs entités parmi Deloitte Touche Tohmatsu Limited, société fermée à responsabilité limitée par garanties du Royaume-Uni, ainsi que son réseau de cabinets membres.

Sur le même sujet

Ebola perturbe la vie des entreprises

Édition du 18 Octobre 2014 | François Normand

La terrible épidémie d'Ebola, qui ravage plusieurs pays d'Afrique de l'Ouest, chambarde la vie d'entreprises ...

Les investisseurs surestiment les risques en Afrique, selon Charles Sirois

26/09/2014 | François Normand

ANALYSE. Bien des pays d'Afrique sont moins risqués que les économies émergentes.

Réagissez à cet article
 commentaires

À la une

Bourse: Toronto recule après l'attentat à Ottawa

Mis à jour il y a 18 minutes

Le S&P/TSX cède plus de 100 points pendant que Wall Street s'affiche en modeste hausse.

À surveiller: Yahoo, CN et CP

Que faire avec les titres de Yahoo, du CN et du CP? Voici quelques recommandations d’analystes susceptibles de ...

Un trimestre très spécial

BLOGUE. On a rarement vu trois multinationales d’aussi grande envergure publier d'aussi mauvais résultats