Deloitte achète une firme de conseillers dans le secteur minier en Afrique du Sud

Publié le 21/11/2012 à 10:04, mis à jour le 21/11/2012 à 10:09

Deloitte achète une firme de conseillers dans le secteur minier en Afrique du Sud

Publié le 21/11/2012 à 10:04, mis à jour le 21/11/2012 à 10:09

Par La Presse Canadienne

Le cabinet de services professionnels Deloitte a fait l'acquisition de Venmyn, une firme de conseillers dans le secteur minier, pour créer un nouveau service de consultation technique et économique sur les minéraux.


L'entente a entraîné l'acquisition de la totalité de l'entreprise pour un montant qui n'a pas été rendu public, ce qui permettra à Deloitte de consolider ses services-conseils existants dans le secteur minier.


La nouvelle entité créée s'appellera "Venmyn Deloitte" et profitera des antécédents de consultation sur les minéraux, de services-conseils, d'audit, de fiscalité, de gestion des risques et de services financiers des deux entreprises dans le secteur minier. Venmyn Deloitte tirera également parti du réseau mondial de Deloitte afin d'offrir une proposition pour l'évaluation technique et financière des actifs minéraux.


Le partenariat de Deloitte et Venmyn créera un service spécialisé dans le secteur minier parmi les quatre plus grands cabinets de services professionnels et d'audit dans le monde.


Andy Clay, directeur général de Venmyn, dirigera la nouvelle entreprise.


Venmyn est un conseiller en gestion du secteur minier international et indépendant situé en Afrique du Sud et spécialisé dans l'évaluation technique et économique de projets miniers et l'analyse stratégique d'entreprises minières. Deloitte désigne une ou plusieurs entités parmi Deloitte Touche Tohmatsu Limited, société fermée à responsabilité limitée par garanties du Royaume-Uni, ainsi que son réseau de cabinets membres.

À suivre dans cette section

Sur le même sujet

Les marchés doivent-ils craindre l'Ebola?

24/10/2014 | Pierre Czyzowicz

BLOGUE. L'épidémie actuelle d'Ebola est la plus importante depuis la découverte du virus en 1976. Au-delà de la tragédie humaine, quels sont les impacts financiers et économiques?

Le Canada a tort de ne pas s'intéresser davantage à l'Afrique

Édition du 25 Octobre 2014 | Jean-Paul Gagné

BLOGUE. Tour à tour, les États-Unis et le Canada viennent de tenir des sommets sur l'Afrique. Ces initiatives sont ...

Réagissez à cet article
 commentaires

À la une

Procter & Gamble, ou ce qu'il faut éviter de faire de son portefeuille

24/10/2014 | Philippe Leblanc

BLOGUE. Hier matin, le géant Procter & Gamble a annoncé qu’il comptait se séparer de sa ...

Les marchés doivent-ils craindre l'Ebola?

24/10/2014 | Pierre Czyzowicz

BLOGUE. L'épidémie actuelle d'Ebola est la plus importante depuis la découverte du virus en 1976. Au-delà de la tragédie humaine, quels sont les impacts financiers et économiques?

La marche est haute pour les Québécoises BRP et Uni-Sélect

Face à leurs rivales Polaris et O'Reilly, la marche est vraiment haute pour BRP et Uni-Sélect.