Prime de départ de 2,8 M$ pour le patron sortant de la Laurentienne

Publié le 11/03/2016 à 15:34

Prime de départ de 2,8 M$ pour le patron sortant de la Laurentienne

Publié le 11/03/2016 à 15:34

Le président et chef de la direction sortant de la Banque Laurentienne a touché une rémunération totale directe de 3 millions $ en 2015, en plus d'empocher une indemnité de départ frôlant 2,8 millions $.


Réjean Robitaille, qui a quitté ses fonctions le 1er novembre dernier, a touché un salaire global _ qui tient compte de diverses primes, des contributions aux régimes de retraite ainsi que son indemnité de départ _ de 9,73 millions $.


Cela représente plus du double par rapport à sa rémunération globale de 4,39 millions $ en 2014.


L'information figure dans la circulaire de sollicitation envoyée aux actionnaires de la Banque Laurentienne (TSX:LB), qui, pour la première fois de son histoire, tiendra son assemblée annuelle à l'extérieur du Québec, le 6 avril, à Toronto.


De son côté, le successeur de M. Robitaille, François Desjardins, a touché une rémunération de 1,78 million $ ainsi qu'une prime supplémentaire de 225 000 $ pour une "période de transition" comme grand patron de l'institution financière, peut-on lire.


Son salaire global pour l'exercice s'est établi à 3,1 millions $, en progression de 80 pour cent. Cela s'explique entre autres par la valeur de son régime de retraite, qui est passée de 71 000 $ à environ 1,1 million $.


Au total, la rémunération de la haute direction de la Banque Laurentienne a atteint près de 17 millions $. Elle tient toutefois compte des salaires de M. Robitaille et de Michel Lauzon, qui a quitté ses fonctions de chef de la direction financière le 31 juillet dernier.


Les dirigeants des sept plus grandes banques canadiennes ont engrangé entre eux un peu plus de 60 millions $ en rémunération l'an dernier.

Sur le même sujet

Le dollar américain poursuivra son ascension, selon la Banque Laurentienne

Édition du 28 Novembre 2015 | Stéphane Rolland

Même si certains observateurs craignent que l'élastique ne soit trop étiré, Éric Corbeil, économiste principal de ...

Réorganisation à la direction de la Banque Laurentienne

07/10/2015 | Frédéric Roy

Le nouveau président de la Banque Laurentienne supprime une quinzaine de postes à la haute direction de la société.

À la une

Quatre mythes à déboulonner absolument au sujet de la rente viagère

21/07/2016 | Dany Provost

BLOGUE. Quatre mythes à déboulonner absolument au sujet de la rente viagère

Rachat de Yahoo! par Verizon: l'heure de vérité approche

24/07/2016 | AFP

Bientôt la fin de l'indépendance pour un pionnier d'internet?

Donald Trump évoque une possible sortie des États-Unis de l'OMC

24/07/2016 | AFP

"Nous allons renégocier ou sortir" de l'OMC, a-t-il assuré.