Nouveau départ à la Caisse de dépôt

Publié le 14/06/2010 à 15:34

Nouveau départ à la Caisse de dépôt

Publié le 14/06/2010 à 15:34

Par lesaffaires.com

Le pdg de la Caisse de dépôt, Michael Sabia. Photo: LesAffaires.com

La Caisse de dépôt et placement du Québec a annoncé la nomination de Daniel Fournier au poste de premier vice-président, Immobilier et président, groupe Immobilier de l'institution.


M. Fournier doit entrer en fonction le 19 juillet 2010.


Il succède à René Tremblay qui dirigeait la division immobilier de la Caisse depuis dix mois, mais qui était à l’emploi de la Caisse depuis 25 ans. M. Tremblay a choisi de relever de nouveaux défis de nature entrepreneuriale à l'extérieur de la Caisse, selon ce qu’indique la Caisse par voie de communiqué.


M. Fournier a déjà fait partie de l'équipe de la Caisse dans le secteur immobilier, ayant occupé le poste de vice-président directeur et chef de l'investissement de la filiale SITQ. Il avait quitté la Caisse en juillet dernier.


«Étant donné les nouvelles orientations stratégiques de la Caisse et son nouveau leadership, je suis extrêmement heureux d'y revenir pour relever des défis importants au sein du secteur immobilier et participer à la mise en œuvre du plan d'affaires avec l'équipe de direction», a-t-il commenté.


 


image

Forum TI DevOps

Mercredi 12 septembre


image

Usine 4.0

Mardi 18 septembre


image

Gestion de l'innovation

Mercredi 19 septembre


image

Objectif Nord

Mardi 25 septembre


image

Gestion du changement

Mercredi 03 octobre


image

Marché du cannabis

Mercredi 10 octobre

Sur le même sujet

Le REM n'offre «aucune garantie de rendement»

La Caisse de dépôt (CDPQ) pourrait très bien ne pas faire un sou ou même perdre de l'argent avec son futur train léger.

Stornoway: des actionnaires restent confiants malgré le manque de liquidité

30/05/2018 | François Normand

BMO Marchés des capitaux estime qu'il manque entre 20 et 30 M$ de financement dans les 12 prochains mois.

À la une

Et si Trump était réélu en 2020?

Il y a 43 minutes | François Normand

ANALYSE - On sous-estime les appuis du président et on surestime la capacité des démocrates de rebondir.

New York et Toronto terminent en ordre dispersé

22/06/2018 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

La dégradation des relations commerciales entre les États-Unis et le reste du monde continuent d'inquiéter les marchés.

Risque élevé de guerre commerciale à l'échelle mondiale, estime Leitao

Le risque d'une guerre commerciale globale est élevé, selon le ministre des Finances Carlos Leitao, qui ...