Nouveau départ à la Caisse de dépôt

Publié le 14/06/2010 à 15:34

Nouveau départ à la Caisse de dépôt

Publié le 14/06/2010 à 15:34

Par lesaffaires.com

Le pdg de la Caisse de dépôt, Michael Sabia. Photo: LesAffaires.com

La Caisse de dépôt et placement du Québec a annoncé la nomination de Daniel Fournier au poste de premier vice-président, Immobilier et président, groupe Immobilier de l'institution.


M. Fournier doit entrer en fonction le 19 juillet 2010.


Il succède à René Tremblay qui dirigeait la division immobilier de la Caisse depuis dix mois, mais qui était à l’emploi de la Caisse depuis 25 ans. M. Tremblay a choisi de relever de nouveaux défis de nature entrepreneuriale à l'extérieur de la Caisse, selon ce qu’indique la Caisse par voie de communiqué.


M. Fournier a déjà fait partie de l'équipe de la Caisse dans le secteur immobilier, ayant occupé le poste de vice-président directeur et chef de l'investissement de la filiale SITQ. Il avait quitté la Caisse en juillet dernier.


«Étant donné les nouvelles orientations stratégiques de la Caisse et son nouveau leadership, je suis extrêmement heureux d'y revenir pour relever des défis importants au sein du secteur immobilier et participer à la mise en œuvre du plan d'affaires avec l'équipe de direction», a-t-il commenté.


 


image

Usine 4.0

Mercredi 14 mars


image

Objectif Nord

Mardi 24 avril


image

Rémunération globale

Mercredi 25 avril


image

Femmes Leaders

Mercredi 16 mai

Sur le même sujet

REM: fournisseurs, soyez concurrentiels, dit Couillard

Le chef péquiste reproch au gouvernement Couillard d'abandonner les entreprises du Québec.

La Caisse de dépôt investit gros dans Frank and Oak

13/02/2018 | Martin Jolicoeur

La Caisse de dépôt devient actionnaire. Et l'aidera à faire meilleur usage de l'intelligence artificielle.

À la une

Encore fragile, la Bourse peut s'offrir d'autres gains

BLOGUE. Les assises techniques restent vacillantes, mais l'économie et les profits sont deux vents de dos.

Préparez-vous à la Russie de l’après-Poutine

ANALYSE. Il faut déjà penser à la période d’incertitude qui suivra la fin du «poutinisme».

Vidéo: trois titres qui ont souffert de la récente correction boursière

GESTIONNAIRES EN ACTION. La récente correction boursière a rendu les titres de quelques entreprises plus attrayants.