Les PCAA aident la Caisse de dépôt à obtenir un rendement de 9,6%

Publié le 27/02/2013 à 10:46, mis à jour le 27/02/2013 à 12:25

Les PCAA aident la Caisse de dépôt à obtenir un rendement de 9,6%

Publié le 27/02/2013 à 10:46, mis à jour le 27/02/2013 à 12:25

Par Stéphane Rolland

Michael Sabia, président et chef de la direction de La Caisse de dépôt et placement du Québec [Photo : LesAffaires.com]

La Caisse de dépôt et placement du Québec a enregistré un rendement de 9,6% en 2012. Grâce à l’aide d’une récupération inattendue sur les papiers commerciaux (PCAA), l’institution surpasse son indice de référence, selon les données dévoilées mercredi.


La Caisse dépasse légèrement son propre indice de référence à 9,3%. Depuis janvier 2009, le rendement est de 9,2%. C’est un peu plus que les 9% de son indice de référence.


L’institution aurait toutefois sous-performée l’indice en 2012 sans l’apport des PCAA, qui lui ont donné bien des maux de tête lors de la crise financière de 2009. La Caisse a récupéré 1,67 G$, toujours en 2012.


Lisez notre texte: Les hôtels, une ombre à la bonne performance de l'immobilier


La Caisse retrouve ainsi environ 80% des sommes investies dans cette catégorie d’actif. Au plus bas, ce ratio était de près de 55%.


Pour 2012, la Caisse se situe dans le troisième quartile des rendements des caisses de retraite canadiennes ayant un actif de plus de 1 G$ recensé par RBC services aux investisseurs. La médiane est de 9,9% pour cet indicateur.


La RRQ


Les sept déposants de la Caisse ont enregistré un rendement d’entre 8,2% et 10,5%, toujours en 2012. Le rendement des déposants n’est pas rendu public, à l’exception de celui de la Régie des rentes du Québec (RRQ).


La RRQ a obtenu le meilleur rendement à 10,5%. L’an dernier, elle avait obtenu le pire rendement à 2,8%. Sur trois ans, le rendement est de 9,1%.


Par actif, la Caisse dépasse légèrement son indice de référence dans ses placements à revenu fixe, mais se trouve légèrement en dessous pour les actions et les placements sensibles à l’inflation (obligations à rendement réel, infrastructure et immobilier).


Déception pour les actions canadiennes

À suivre dans cette section

Sur le même sujet

Dans Les Affaires cette semaine : viser la cible

22/01/2015 | Les Affaires

Dans la foulée de l’annonce de la fin des activités de Target au Canada, la manchette de Les ...

La Caisse et les infrastructures: le diable est dans les détails

Édition du 24 Janvier 2015 | René Vézina

BLOGUE. Le Québec a besoin de nouvelles infrastructures, notamment dans le domaine des transports.Leur réalisation ...

Réagissez à cet article
 commentaires

À la une

CAE achète une division de Bombardier

Il y a 13 minutes | Denis Lalonde

CAE achète la division Formation à l’aviation militaire de Bombardier pour un montant de 19,8 millions de dollars.

Retraite avant 65 ans: vous n'y croyez plus

Même que 18% des Canadiens prévoient travailler au-delà de 70 ans.

Quel est l'atout secret d'Ubisoft pour fidéliser ses employés?

BLOGUE. La guerre des talents est aujourd'hui féroce, surtout entre studios de jeux vidéos. Mais Ubisoft a une astuce.