Les courtiers en hypothèques jugent trop sévères les nouvelles règles

Publié le 19/11/2012 à 16:00, mis à jour le 19/11/2012 à 16:04

Les courtiers en hypothèques jugent trop sévères les nouvelles règles

Publié le 19/11/2012 à 16:00, mis à jour le 19/11/2012 à 16:04

Par La Presse Canadienne

[Photo : Bloomberg]

Les courtiers en hypothèques du Canada affirment que les modifications récemment apportées à la réglementation fédérale ont enlevé trop de souffle à un marché immobilier déjà au ralenti et ils aimeraient que les responsables des politiques se penchent sur les besoins de leur secteur.


L'Association canadienne des conseillers hypothécaires accrédités (ACCHA) a indiqué lundi qu'un sondage mené en octobre auprès de 2000 clients, pour le compte de l'organisme, laissait croire que les acheteurs d'une première maison étaient durement touchés par les nouvelles règles.


Will Dunning, économiste en chef de l'ACCHA, a indiqué que le marché de la revente était déjà affecté par le nombre restreint d'acheteurs d'une première maison.


Le ministre fédéral des Finances, Jim Flaherty, a affirmé que les nouvelles règles visaient à faire face au problème des résidences vendues au-dessus du prix du marché dans certaines villes et certains segments d'habitations. Il a ajouté que le resserrement de la réglementation réduisait le risque d'endettement exagéré des consommateurs.


Le gouverneur de la Banque du Canada, Mark Carney, a également prévenu que l'endettement personnel des Canadiens s'était hissé à un niveau sans précédent, ce qui représente un risque pour l'économie si jamais les consommateurs ne sont pas en mesure de rembourser leurs dettes lorsque les taux d'intérêt augmenteront.

Sur le même sujet

Montréal: la crème des immigrants au chômage

22/01/2015 | Valérie Lesage

La crème des immigrants arrive au Québec et celui-ci leur réserve trop souvent le chômage.

L'économie du Québec au rouge en octobre

22/01/2015 | lesaffaires.com

L’économie québécoise a commencé le dernier trimestre 2014 sur une note négative.

Réagissez à cet article
 commentaires

À la une

Salariés de l'État: Québec semble pouvoir doubler son offre

26/01/2015 | François Pouliot

BLOGUE. Québec semble avoir suffisamment d'espace budgétaire pour doubler son offre aux salariés de l'État.

Détails de l’immobilier par région : le Nord québécois en difficulté

26/01/2015 | Joanie Fontaine

On note les plus grandes baisses de prix par rapport à 2013 pour les unifamiliales dans la région du Nord-du-Québec

La Banque TD prévoit une nouvelle baisse de taux

La Banque TD abaisse ses prévisions et anticipe une autre baisse de taux au mois de mars.