Les capital-risqueurs autochtones sont de plus en plus actifs

Publié le 23/08/2018 à 10:51

Les capital-risqueurs autochtones sont de plus en plus actifs

Publié le 23/08/2018 à 10:51

Par François Normand

L'Hôtel-Musée Premières Nations, à Wendake. (Photo: Pierre-Olivier Fortin / CC)

Pour stimuler l'entrepreneuriat, les Autochtones se sont aussi dotés d'institutions de capital de risque comme Investissement Premières Nations du Québec (IPNQ), fondé en 2001 par cinq partenaires.


On y retrouve Desjardins et le Fonds de solidarité FTQ, de même que trois sociétés autochtones, soit la Société de crédit commercial autochtone, la Corporation de développement économique montagnaise et le Régime des bénéfices autochtones, une caisse de retraite privée.


Pour lire l'article complet: Autochtones Inc., cliquez ici


Situé à Wendake, IPNQ ressemble un peu à Investissement Québec, le bras financier du gouvernement du Québec, souligne le directeur général de ce fonds de capital de risque, Haskan Sioui.


«On veut être une bougie d'allumage grâce à des taux d'intérêt très concurrentiels pour générer des retombées économiques chez les Premières Nations», explique le jeune financier de 38 ans qui a notamment été conseiller financier chez PwC.


La société offre trois types de prêts : directs, participatifs et mezzanines (subordonnés à la dette). Outre le financement, elle offre aussi des services-conseils.


À ce jour, IPNQ a investi plus de 15 millions de dollars dans plus de 40 projets au Québec, notamment dans l'Hôtel-Musée Premières Nations, à Wendake, et dans la Scierie Opitciwan, située sur la réserve attikamek d'Obedjiwan, en Haute-Mauricie.


M. Sioui sent aussi l'effervescence entrepreneuriale sur le terrain. «À nos bureaux, le téléphone sonne souvent. Les gens veulent se lancer en affaires et être parties prenantes du développement économique sur leur territoire.»


 


 


image

Blockchain

Jeudi 28 février


image

Pénurie de talents

Mercredi 13 mars


image

Objectif Nord

Mardi 09 avril


image

Femmes Leaders

Mercredi 24 avril


image

Gestion agile

Mercredi 08 mai

Sur le même sujet

Les petites minières ont survécu aux turbulences financières

BLOGUE INVITÉ. Des prix aux bilans, tous les indicateurs sont positifs après des années de vaches maigres.

Le capital de risque au Québec: l'essor des fonds ultra-spécialisés

Édition du 22 Septembre 2018 | Alain McKenna

En 2018, la plupart des industries ont compris le rôle plus transformateur que perturbateur des start-up ...

À la une

Politique commerciale de Trump : et si le pire était à venir?

22/02/2019 | François Normand

ANALYSE - Trois enjeux pourraient avoir un impact majeur sur les entreprises et les investisseurs canadiens.

À surveiller: les titres qui ont attiré votre attention

(Re)voici quelques recommandations qui pourraient influencer les cours prochainement.

Bourse: les gagnants et perdants de la semaine

22/02/2019 | Martin Jolicoeur

BILAN. Quels sont les titres qui ont le plus marqué l'actualité boursière de la dernière semaine?