Les banques québécoises hausseraient leur dividende

Publié le 20/11/2012 à 10:26

Les banques québécoises hausseraient leur dividende

Publié le 20/11/2012 à 10:26

Par Guillaume Poulin-Goyer

Deux banques québécoises, soient la Nationale et la Laurentienne, devraient hausser leurs dividendes au quatrième trimestre, prévoient deux analystes financiers qui suivent ce secteur.


Tant Michael Goldberg, analyste financier chez Valeurs mobilières Desjardins (VMD) que Robert Sedran, analyste à la CIBC, s'attendent à ce que ces deux institutions financières annoncent une majoration de leur dividende.


Ainsi, au troisième trimestre de 2012, les banques Scotia, Royale, TD, CIBC et BMO annonçaient toutes qu'elles allaient augmenter leur dividende à compter du quatrième trimestre de 2012. Pour la BMO, il s'agissait de la première hausse depuis la crise financière de 2007-2008.


Ces hausses s'expliquent par les réserves de capital élevées des banques canadiennes. « Celles-ci leur permettent non seulement de continuer d'augmenter leurs dividendes, comme devraient le faire les banques Laurentienne et Nationale, mais aussi d'acquérir des entreprises afin de renforcer leurs activités, en augmentant leur croissance organique. Les récentes acquisitions faites par la Scotia, la Royale et TD s'inscrivent dans cette tendance », écrit Michael Goldberg, dans une note envoyée à des clients.


« Après ce trimestre, nous nous attendons à une croissance des dividendes équivalente à la croissance des bénéfices pour toutes les banques, sauf la TD, où la décision d'augmenter sa fourchette cible de versement de dividende devrait fournir une meilleure progression », indique pour sa part Robert Sedran, dans un rapport remis à des clients.


Peter Routledge, analyste financier à la Financière Banque Nationale, s'attend quant à lui à ce que la Banque Nationale reporte au premier trimestre de 2013 son augmentation de dividende. Cette institution financière a toutefois récemment procédé à des rachats d'actions.


Sur le même sujet

Certains épargnants contribueraient aux écarts de richesse

BLOGUE. Souvent sans le savoir, les épargnants favorisent l'enrichissement des mieux nantis.        

Les banques canadiennes accablées par la réglementation, selon Ernst and Young

04/11/2014 | Finance et Investissement

Les changements de réglementation, combinés avec d'autres risques, exercent une pression accrue sur les ...

Réagissez à cet article
 commentaires

À la une

L'OPEP serait-elle en train de tuer Énergie Est?

27/11/2014 | François Pouliot

BLOGUE. Quelle est la plus importante embûche pour Énergie Est? Gabriel Nadeau-Dubois ou l'OPEP?

Black Friday: les détaillants américains dans la mire des investisseurs

Il y a 39 minutes | Yannick Clérouin

Wal-Mart et Target connaissent un bon départ, tandis que la bataille se corse sur le terrain des ventes en ligne.

Qui sont les chômeurs d'aujourd'hui?

BLOGUE. Les chômeurs québécois d'aujourd'hui? Attendez-vous à quelques surprises...