Les banques canadiennes défieront encore la gravité

Publié le 26/11/2012 à 10:51

Les banques canadiennes défieront encore la gravité

Publié le 26/11/2012 à 10:51

Par Stéphane Rolland

Photo:Bloomberg

Les profits des banques canadiennes devraient encore défier la gravité lorsqu’elles dévoileront leurs résultats du quatrième trimestre (terminé le 31 octobre). Les analystes anticipent une croissance de 17 % des bénéfices, malgré une économie mondiale au ralenti et l’endettement record des ménages canadiens.


Ces prévisions peuvent surprendre tandis que l’économie mondiale a connu des faiblesses en Chine, en Europe et chez nos voisins du sud.


Au Canada, c’est l’endettement des ménages, une importante source de revenus pour les banques, qui inquiète. À 162 % des revenus disponibles, selon les données récemment révisées par Statistique Canada, de nombreuses voix se demandent si l’élastique n’est pas trop étiré. Les marges d’intérêt des banques sont sous pression tandis qu’elles luttent pour séduire un bassin plus modeste d’emprunteurs.


Les banques devraient cependant profiter de revenus plus élevés pour le courtage et les frais de consultations, selon Sumit Malhotra, analyste de Macquarie Capital Markets. « Malgré la multiplication des vents contraires, les banques canadiennes sont en voie de terminer leur exercice 2012 avec une solide performance. »


Les analystes anticipent toujours un ralentissement à court moyen terme. Après une croissance des profits à deux décimales, la progression serait de 4 % en 2013 et de 6 % en 2014, selon les prévisions de Philippe Hardy, de RBC Marchés des capitaux.


image

Forum TI DevOps

Mercredi 12 septembre


image

Usine 4.0

Mardi 18 septembre


image

Gestion de l'innovation

Mercredi 19 septembre


image

Objectif Nord

Mardi 25 septembre


image

Gestion du changement

Mercredi 03 octobre


image

Marché du cannabis

Mercredi 10 octobre

Sur le même sujet

Banques : les résultats sont meilleurs, mais...

Édition du 16 Juin 2018 | Dominique Beauchamp

Les investisseurs ont bâillé au dévoilement d'une hausse moyenne de 13 % des bénéfices des banques au deuxième ...

Banque Laurentienne: entre soulagement et inquiétudes

Mis à jour le 01/06/2018 | Stéphane Rolland

Les investisseurs célèbrent; certains analystes n’ont pas le cœur à la fête.

À la une

Et si Trump était réélu en 2020?

23/06/2018 | François Normand

ANALYSE - On sous-estime les appuis du président et on surestime la capacité des démocrates de rebondir.

New York et Toronto terminent en ordre dispersé

22/06/2018 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

La dégradation des relations commerciales entre les États-Unis et le reste du monde continuent d'inquiéter les marchés.

Risque élevé de guerre commerciale à l'échelle mondiale, estime Leitao

Le risque d'une guerre commerciale globale est élevé, selon le ministre des Finances Carlos Leitao, qui ...