Les banques canadiennes défieront encore la gravité

Publié le 26/11/2012 à 10:51

Les banques canadiennes défieront encore la gravité

Publié le 26/11/2012 à 10:51

Par Stéphane Rolland

Photo:Bloomberg

Les profits des banques canadiennes devraient encore défier la gravité lorsqu’elles dévoileront leurs résultats du quatrième trimestre (terminé le 31 octobre). Les analystes anticipent une croissance de 17 % des bénéfices, malgré une économie mondiale au ralenti et l’endettement record des ménages canadiens.


Ces prévisions peuvent surprendre tandis que l’économie mondiale a connu des faiblesses en Chine, en Europe et chez nos voisins du sud.


Au Canada, c’est l’endettement des ménages, une importante source de revenus pour les banques, qui inquiète. À 162 % des revenus disponibles, selon les données récemment révisées par Statistique Canada, de nombreuses voix se demandent si l’élastique n’est pas trop étiré. Les marges d’intérêt des banques sont sous pression tandis qu’elles luttent pour séduire un bassin plus modeste d’emprunteurs.


Les banques devraient cependant profiter de revenus plus élevés pour le courtage et les frais de consultations, selon Sumit Malhotra, analyste de Macquarie Capital Markets. « Malgré la multiplication des vents contraires, les banques canadiennes sont en voie de terminer leur exercice 2012 avec une solide performance. »


Les analystes anticipent toujours un ralentissement à court moyen terme. Après une croissance des profits à deux décimales, la progression serait de 4 % en 2013 et de 6 % en 2014, selon les prévisions de Philippe Hardy, de RBC Marchés des capitaux.


image

Usine 4.0

Mercredi 14 mars


image

Objectif Nord

Mardi 24 avril


image

Rémunération globale

Mercredi 25 avril


image

Femmes Leaders

Mercredi 16 mai

Sur le même sujet

Il y a de l’argent pour financer les PME... à elles de le trouver

BLOGUE. Le moment n’a jamais été aussi favorable pour investir. Les investisseurs en capital sont agressifs ...

Une banque pour du très long terme : MTU

Édition du 27 Janvier 2018 | Tahar Mansour

CHRONIQUE. Vous vous rappelez peut-être qu'en 1989, le Nikkei (l'indice phare de la Bourse de Tokyo) oscillait autour ..

À la une

Le titre CGI atteint des niveaux records. Devrait-on s'inquiéter?

17/02/2018 | Philippe Leblanc

BLOGUE INVITÉ. J’estime que l’occasion est bonne de faire le point sur cette société de chez nous.

Encore fragile, la Bourse peut s'offrir d'autres gains

BLOGUE. Les assises techniques restent vacillantes, mais l'économie et les profits sont deux vents de dos.

Préparez-vous à la Russie de l’après-Poutine

17/02/2018 | François Normand

ANALYSE. Il faut déjà penser à la période d’incertitude qui suivra la fin du «poutinisme».