Le capital de risque québécois commence à porter ses fruits

Publié le 14/11/2012 à 13:45

Le capital de risque québécois commence à porter ses fruits

Publié le 14/11/2012 à 13:45

Par La Presse Canadienne

La Caisse de dépôt et placement, Investissement Québec (IQ) et le Fonds de solidarité FTQ ont assuré mercredi que les efforts qu'ils déploient dans le créneau du capital-risque commencent à porter leurs fruits.


Les trois partenaires se sont engagés à consacrer 600 millions $ à ce secteur en 2004, puis 700 millions $ en 2009 pour un total de 1,3 milliard $. En date d'aujourd'hui, toutefois, seulement 375 millions $ de cette somme sont parvenus jusqu'à des entreprises québécoises.


Par contre, en incluant l'argent investi par d'autres partenaires, c'est plus d'un milliard de dollars qui a été injecté dans environ 85 entreprises québécoises depuis 2004.


Parmi celles-ci, on compte Beyond the Rack (commerce en ligne), Stingray (musique), Iweb (Internet), Enerkem (gestion des déchets) et Sava Transmedia (jeux en ligne).


La Caisse, IQ et le Fonds FTQ n'investissent pas directement dans les entreprises. Ils investissent dans des fonds de capital-risque qui injectent de l'argent dans les entreprises jugées les plus prometteuses.


Lors d'une rencontre avec la presse, mercredi, les représentants des trois partenaires n'ont pas pu préciser quel était le rendement annuel de la première tranche d'investissements de 600 millions $, jugeant qu'il était encore trop tôt pour faire un bilan. On a toutefois assuré que le portefeuille était "en territoire positif".


La Caisse, IQ et le Fonds FTQ calculent qu'à terme, les 700 millions $ qu'ils se sont engagés à investir en 2009 auront permis aux entrepreneurs québécois d'avoir accès à 1,9 milliard $ en tout, en incluant les sommes provenant des partenaires externes.


Les trois secteurs ciblés par ces initiatives sont les technologies de l'information, les sciences de la vie et les technologies environnementales.

Sur le même sujet

La Caisse de dépôt investit dans le producteur d'électricité américain AES

15/12/2014

La Caisse prend une participation de 15% grâce à un investissement de 22 M$US.

Rester vigilant

Édition du 13 Décembre 2014 | Géraldine Martin

C'était en août 2000, à Radio-Canada. Je venais tout juste d'être embauchée comme recherchiste pour l'émission de ...

Réagissez à cet article
 commentaires

À la une

Hausse des tarifs des CPE: pas de solutions fiscales miracles, mais ...

Voici quelques solutions fiscales pour atténuer l’impact de la hausse des frais de garde décrétée par Québec.

Poutine joue à la roulette russe

ANALYSE. La politique étrangère de Vladimir Poutine risque de plonger la Russie dans une longue crise économique.

Donner, ça se calcule

Édition de Novembre 2014 | Dominique Froment

Les dons spontanés, c'est bon pour le moral, mais ce n'est pas la meilleure façon de soutenir une ...