Industrielle Alliance dépasse les attentes

Publié le 15/02/2013 à 10:11, mis à jour le 15/02/2013 à 14:11

Industrielle Alliance dépasse les attentes

Publié le 15/02/2013 à 10:11, mis à jour le 15/02/2013 à 14:11

Par Stéphane Rolland

Le pdg, Yvon Charest.

L’Industrielle Alliance dépasse les attentes des analystes au quatrième trimestre. Le bénéfice est cependant grugé par une augmentation des provisions pour pertes, a annoncé vendredi l’assureur de Québec.


La société a enregistré un bénéfice net de 73,8 M$, comparativement à une perte de 81,2 M$ à la même période l’an dernier. Le bénéfice par action atteint 0,78 $, supérieur à la prévision de 0,74 $ des analystes interrogés par Bloomberg.


Le revenu reste stable avec une modeste augmentation de 0,2 % à 1,75 G$. C’est un peu moins que la prévision des analystes de 1,88 G$.


« La dernière année a été extrêmement gratifiante, commente Yvon Charest, pdg. Nous avons enregistré une forte croissance du bénéfice net, avec une contribution importante provenant de nos activités d'assurance individuelle, tant au Canada qu'aux États-Unis, et de gestion de patrimoine. Dans nos créneaux spécialisés, l'Excellence, les Solutions pour les marchés spéciaux et IA Auto et habitation ont toutes obtenu des résultats exceptionnels. »


Provisions


Sur le même sujet

La Capitale assurance mise sur la reconnaissance

10/02/2015 | Marie Lyan

Avec près de 2300 salariés répartis dans 19 succursales au Québec, la Capitale Assurance a ...

Vos avantages sociaux valent-ils leur pesant d'or?

Édition du 07 Février 2015 | Stéphane Rolland

Les avantages sociaux peuvent représenter près 20 % de votre rémunération. Pourtant, bien des professionnels n'ont ...

Réagissez à cet article
 commentaires

À la une

Le producteur des tomates Savoura se protège de ses créanciers

Mis à jour à 16:00 | Denis Lalonde

Le producteur des tomates Savoura, Les Serres du St-Laurent, se protège de ses créanciers.

Bombardier: le plus gros avion de la famille CSeries prend son envol

Mis à jour à 16:53

Après un retard en raison des conditions météorologiques, le plus gros avion de la famille CSeries fait ses débuts.

Groupe TVA à un creux après ses résultats

La faiblesse du marché publicitaire et TVA Sports font mal à l'éditeur et télédiffuseur montréalais.