Comment la Laurentienne entend se démarquer


Édition du 14 Octobre 2017

Huitième au pays, la Banque Laurentienne refuse de concéder la victoire aux plus grandes institutions financières canadiennes. La banque régionale montréalaise «ne gagnait pas au Québec», mais elle s'est dotée d'un plan pour renverser la vapeur, ...

Pour poursuivre votre lecture, vous devez être abonné(e)

Vous n’êtes pas abonné(e) Les Affaires

S'abonner maintenant


Sur le même sujet

À surveiller: Banque Laurentienne, Coke, et Whirlpool

04/06/2018 | François Pouliot

Que faire avec les titres de Banque Laurentienne, Coke et Whirlpool?

Banque Laurentienne: 5 points à retenir de la conférence avec les analystes

01/06/2018 | Stéphane Rolland

La direction a parlé du marché hypothécaire, du plan de transformation et des relations de travail.

À la une

Des données «portables» pour les internautes

16:23 | AFP

Des géants de la tech, dont Facebook, promettent de faciliter la portabilité des données

Le Club Med «made in Quebec» porte maintenant un nom

Dites bonjour au Club Med Québec Charlevoix.

Le Japon renoue avec le blé canadien

Le Japon avait interrompu ses importations après la découverte de blé génétiquement modifié et non autorisé en Alberta.