Catastrophes naturelles: une année moins coûteuse en 2015

Publié le 18/12/2015 à 06:43

Catastrophes naturelles: une année moins coûteuse en 2015

Publié le 18/12/2015 à 06:43

Par AFP

Photo: Shutterstock

Le coût des catastrophes naturelles et des désastres a reculé en 2015, se chiffrant à environ 85 milliards de dollars américains, selon une première estimation du groupe suisse de réassurance Swiss Re.


Le chiffre se situe en deçà de la moyenne sur dix ans, les pertes économiques se montant en moyenne à 192 milliards de dollars, a indiqué le numéro deux mondial de la réassurance dans un communiqué.


Elles sont également moindres qu'en 2014, où elles avaient atteint 113 milliards de dollars, a-t-il précisé.


Cette année, les pertes économiques engendrées par les catastrophes naturelles se sont élevées à 74 milliards de dollars tandis que les désastres engendrés par l'Homme, tels que les accidents industriels, se sont chiffrés à 11 milliards.


Sur ces sommes, environ 32 milliards de dollars étaient couvertes par les compagnies d'assurance, a évalué Swiss Re dans une étude baptisée Sigma, précisant que les explosions dans le port chinois de Tianjin devraient être le désastre le plus coûteux cette année.


Les estimations quant aux pertes qui devront être prises en charge par les compagnies d'assurances restent encore incertaines, dans la mesure où de nombreuses lignes d'activité et de types de couvertures des risques sont impactées, a expliqué Swiss Re.


Les premières indications suggèrent cependant que la facture pourrait grimper à au moins deux milliards de dollars, ce qui en ferait le désastre le plus coûteux auxquels les assureurs aient jamais été confrontés en Asie.


Tempête la plus coûteuse


La tempête hivernale qui a touché les États-Unis en février a pour sa part été la catastrophe naturelle la plus coûteuse pour les assureurs, engendrant des pertes évaluées à 2,7 milliards de dollars, dont 2,1 milliards prises en charge.


Le tremblement de terre au Népal, qui a coûté la vie à quelque 9000 personnes et détruit environ 500000 maisons, a en revanche engendré des pertes économiques d'environ de plus de 6 milliards de dollars mais des coûts de seulement 160 millions.


image

Expérience client

Mercredi 14 novembre


image

Communication interne

Mardi 27 novembre


image

Gestion de la formation

Mercredi 05 décembre


image

Intelligence artificielle

Mercredi 05 décembre


image

Contrats publics

Mardi 22 janvier


image

Santé psychologique

Mardi 22 janvier


image

Sommet Énergie

Mardi 29 janvier


image

Financement PME

Mercredi 30 janvier


image

Science des données

Mardi 12 février

Sur le même sujet

Climat : les pertes ont coûté 353 G$US en 2017

12/10/2018 | François Normand

BULLETIN - Les ouragans dans l'océan Atlantique ont été les catastrophes les plus couteuses, selon le rapport 2018 d'Aon

Les assureurs : laisser le temps au temps

Édition du 13 Octobre 2018 | Stéphane Rolland

L'anticipation d'une hausse des taux d'intérêt n'a pas donné l'élan espéré aux titres des assureurs canadiens, ...

À la une

Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture vendredi

Il y a 41 minutes | LesAffaires.com et AFP

«Enlevez les guerres commerciales de la table et cela réduira considérablement le risque de récession», dit un analyste.

Titres en action: Michelin, Honeywell, Procter and Gamble

Il y a 28 minutes | lesaffaires.com

Voici une sélection d'annonces qui ont fait (ou vont faire) bouger les cours de ces entreprises:

Le constructeur Opel rappelle 73 000 voitures

Il y a 55 minutes | AFP

Le constructeur allemand est dans le viseur des autorités depuis juillet dernier.