Bourse de Londres : après Toronto, le Nasdaq ?

Publié le 07/03/2011 à 08:04, mis à jour le 07/03/2011 à 09:15

Bourse de Londres : après Toronto, le Nasdaq ?

Publié le 07/03/2011 à 08:04, mis à jour le 07/03/2011 à 09:15

Par lesaffaires.com

Photo : Bloomberg

À peine quelques semaines après avoir annoncé une fusion aux allures d'acquisitions avec la Bourse de Toronto (Groupe TMX), la Bourse de Londres (London Stock Exchange Group) a l'intention d'avaler la bourse électronique américaine Nasdaq, selon le Sunday Times.


Une fois que les bourses de Toronto et Londres auront complété leur regroupement, la nouvelle entité a l'intention d'approcher le Nasdaq plus tard cette année, révèle le journal britannique.


En 2006, le Nasdaq a d'ailleurs lancé une offre publique d'achat hostile sur sa rivale londonienne, mais sans succès.


Au début du mois de février, le Groupe TMX et le London Stock Exchange Group ont annoncé leur projet de fusion qui créerait une première plateforme mondiale de cotation spécialisée pour les compagnies des secteurs des ressources naturelles et de l'énergie.


DOSSIER : Fusion des bourses de Toronto et Londres

À suivre dans cette section

TSX (Groupe)

X
54,65 $
0,20 %

Nasdaq Stock Market Inc (The)

49,64 $
0,18 %

Sur le même sujet

Bourse: légère hausse à Wall Street, BlackBerry monte

Il y a 26 minutes

Wall Street tente de mettre fin à une séquence baissière de quatre séances.

Bourse: Wall Street et Toronto baissent, Lululemon grimpe

Mis à jour le 26/03/2015

Les prix du pétrole bondissent après une intervention militaire au Yemen, alimentant les craintes des investisseurs.

Réagissez à cet article
 commentaires

À la une

Ă€ surveiller: Coca-Cola, lululemon et AGF

Que faire avec les titres de Coca-Cola, lululemon et AGF? Voici quelques recommandations d’analystes susceptibles ...

Budget Québec 2015: l'année des craquements et des bonbons prématurés

BLOGUE. Ce n'est pas un mauvais budget, mais les bonbons arrivent nettement trop tĂ´t.

BlackBerry dépasse les attentes, malgré une chute des revenus

Il y a 41 minutes | Stéphane Rolland

Les investisseurs saluent les efforts de la société. Le titre gagne 4% après les résultats.