Bourse de Londres : après Toronto, le Nasdaq ?

Publié le 07/03/2011 à 08:04, mis à jour le 07/03/2011 à 09:15

Bourse de Londres : après Toronto, le Nasdaq ?

Publié le 07/03/2011 à 08:04, mis à jour le 07/03/2011 à 09:15

Par lesaffaires.com

Photo : Bloomberg

À peine quelques semaines après avoir annoncé une fusion aux allures d'acquisitions avec la Bourse de Toronto (Groupe TMX), la Bourse de Londres (London Stock Exchange Group) a l'intention d'avaler la bourse électronique américaine Nasdaq, selon le Sunday Times.


Une fois que les bourses de Toronto et Londres auront complété leur regroupement, la nouvelle entité a l'intention d'approcher le Nasdaq plus tard cette année, révèle le journal britannique.


En 2006, le Nasdaq a d'ailleurs lancé une offre publique d'achat hostile sur sa rivale londonienne, mais sans succès.


Au début du mois de février, le Groupe TMX et le London Stock Exchange Group ont annoncé leur projet de fusion qui créerait une première plateforme mondiale de cotation spécialisée pour les compagnies des secteurs des ressources naturelles et de l'énergie.


DOSSIER : Fusion des bourses de Toronto et Londres

À suivre dans cette section

Sur le même sujet

Bourses: les marchés avancent sans enthousiasme

17/04/2014 | LesAffaires.com et AFP

Les Bourses nord-américaines ont connu une séance contrastée. Alors que Toronto pouvait surfer sur ...

Dollar Tree : un rendement de plus de 5 000 % en 19 ans

17/04/2014 | Philippe Leblanc

BLOGUE. La société américaine Dollar Tree (DLTR) a fait le saut en bourse en mars 1996, il y a 19 ...

Réagissez à cet article
 commentaires

À la une

Rio Tinto expérimente la mine sans mineur

Édition du 19 Avril 2014 | Suzanne Dansereau

Afin de mieux traverser la crise financière qui les secoue, les minières doivent investir davantage dans l'innovation.

Immobilier: n’achetez jamais à l’aveuglette

18/04/2014 | Yvan Cournoyer

BLOGUE. En immobilier, on jongle avec des milliers de dollars à chaque étape. Un mauvais coup peut être onéreux.

Telus achète Mobilicity, prise trois

20/04/2014

Telus a déjà tenté par deux fois d'acheter le petit fournisseur.