730 000$ de plus pour Michael Sabia en 2017

Publié le 17/04/2018 à 15:31

730 000$ de plus pour Michael Sabia en 2017

Publié le 17/04/2018 à 15:31

Les six plus hauts dirigeants de la Caisse de dépôt et placement du Québec (CDPQ) ont touché une rémunération globale d'environ 10 millions $ en 2017, soit une somme légèrement inférieure à l'année précédente.


Cette information figure dans le plus récent rapport annuel du gestionnaire québécois de régimes de retraite, qui a été déposé mardi après-midi à l'Assemblée nationale.


Même si ses conditions de rémunération directe sont demeurées les mêmes, le président et chef de la direction, Michael Sabia, a touché un montant total de près de 3,55 millions $, par rapport à 2,82 millions $ en 2016.


Cette variation tient compte du versement d'une rémunération incitative différée de 1,85 million $.


En 2014, le grand patron de la CDPQ avait choisi de différer 1,5 million $ _ une somme qui a fructifié en raison des rendements générés par la Caisse sur trois ans _ ce qui lui a permis de réaliser un rendement de 348 918 $.


M. Sabia a reçu un salaire de base de 500 000 $, une prime de 1,16 million $ ainsi qu'une autre rémunération de 40 000 $, soit les mêmes montants qu'en 2016.


En dépit de l'augmentation du montant qui lui a été versé, le dirigeant de la Caisse a reçu une paye totale moins élevée que les patrons des trois autres grandes caisses de retraite au pays, soit le régime de retraite des employés municipaux de l'Ontario, le régime de retraite des enseignants de l'Ontario et l'Office d'investissement du Régime de pensions du Canada (OIRPC).


Pour 2017, la CDPQ a affiché un rendement de 9,3 pour cent _ sa meilleure performance en quatre ans _, dépassant d'un dixième de point de pourcentage l'indice de référence de 9,2 pour cent. Son actif net atteignait 298,5 milliards $, ce qui constitue une progression de 27,5 milliards $ sur un an. Sur un horizon de cinq ans, le rendement annualisé du gestionnaire de régimes de retraite s'est élevé à 10,2 pour cent.


Au total, les principaux dirigeants du bas de laine des Québécois ont choisi de différer environ 5,16 millions $. En ce qui a trait à M. Sabia, il s'agit d'un montant de 1,74 million $.


 


image

Communication interne

Mardi 27 novembre


image

Gestion de la formation

Mercredi 05 décembre


image

Santé psychologique

Mardi 22 janvier


image

Contrats publics

Mardi 22 janvier


image

Sommet Énergie

Mardi 29 janvier


image

ROI marketing

Mardi 29 janvier


image

Financement PME

Mercredi 30 janvier


image

Science des données

Mardi 12 février


image

Pénurie de talents

Mercredi 13 mars


image

Objectif Nord

Mardi 09 avril


image

Femmes Leaders

Mercredi 24 avril


image

Gestion agile

Mercredi 08 mai

Sur le même sujet

Power Solutions, la nouvelle acquisition à 13,2G$US de la CDPQ

La transaction sera financée par environ 3 milliards $ US d’équité et environ 10,2 milliards $ US de dette à long terme.

Decathlon s'installera au centre-ville de Montréal

12/11/2018 | Martin Jolicoeur

La multinationale sportive s'installera dans les locaux que convoitait Saks Off 5th avant de finir par se désister.

À la une

Bourse: les gagnants et perdants de la semaine

16/11/2018 | Martin Jolicoeur

Quelle entreprise a vu la valeur de son action dégringoler de 36,98% en cinq jours?

Que nous réservent les 10 prochaines années en Bourse?

16/11/2018 | Philippe Leblanc

BLOGUE INVITÉ. Nous sommes d’avis que les marchés boursiers offriront des rendements intéressants, mais plus modestes.

L'Action de grâce arrive tôt en Bourse

BLOGUE. Les investisseurs en mal de bonne nouvelles ont eu droit à une véritable superfecta pour terminer la semaine.