S&P décote la dette de Valeant

Publié le 14/04/2016 à 11:29

S&P décote la dette de Valeant

Publié le 14/04/2016 à 11:29

Par AFP

(Photo: Bloomberg)

L'agence de notation financière Standard & Poor's a dégradé d'un cran la note de crédit du laboratoire canadien Valeant avec mise sous surveillance face aux déboires comptables de l'entreprise.


«Nous avons abaissé la note globale sur le crédit de Valeant de B+ à B car nous n'évaluons plus les risques sur un niveau comparable» aux autres entreprises notées B+, a indiqué jeudi l'agence. 


Cette décision sur l'évaluation de la qualité du crédit de Valeant intervient deux jours après la mise en demeure de détenteurs d'au moins un quart d'une ligne de crédit d'un milliard de dollars américains au taux de 5,5% à échéance 2023, a rappelé Standard & Poor's.


Cette mise en demeure a été déposée en raison du manquement de Valeant à ses obligations légales de publication de ses comptes certifiés 2015 dans les délais impartis. 


Le laboratoire a réaffirmé mardi que ses comptes certifiés (document 10-K) pour l'exercice clos le 31 décembre 2015 seront déposés comme autorisés avant le 29 avril. 


Standard and Poor's a indiqué que la mise sous surveillance avec conséquence sur la note correspond à "une remontée potentielle (de la note) si l'entreprise dépose son document 10-K dans les temps impartis".


La décision de S&P n'a pas eu d'impact significatif sur le cours de Valeant à la Bourse jeudi. Le titre s'effritait de 0,76% à 32,85 dollars vers en fin de matinée à la Bourse de New York.


image

Forum TI DevOps

Mercredi 12 septembre


image

Usine 4.0

Mardi 18 septembre


image

Gestion de l'innovation

Mercredi 19 septembre


image

Objectif Nord

Mardi 25 septembre


image

Gestion du changement

Mercredi 03 octobre


image

Marché du cannabis

Mercredi 10 octobre

Sur le même sujet

Valeant devient Bausch Health Companies

Son symbole boursier deviendra BHC.

Conviction ou entêtement?

Mis à jour le 04/02/2018 | Les investigateurs financiers

BLOGUE INVITÉ. En Bourse, l'entêtement peut coûter bien cher. Gare au succès, car il développe parfois ce vilain défaut!

À la une

Et si Trump était réélu en 2020?

ANALYSE - On sous-estime les appuis du président et on surestime la capacité des démocrates de rebondir.

New York et Toronto terminent en ordre dispersé

22/06/2018 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

La dégradation des relations commerciales entre les États-Unis et le reste du monde continuent d'inquiéter les marchés.

Risque élevé de guerre commerciale à l'échelle mondiale, estime Leitao

Le risque d'une guerre commerciale globale est élevé, selon le ministre des Finances Carlos Leitao, qui ...