Sciences de la vie: le fonds AmorChem est prêt à investir dans des entreprises

Publié le 18/02/2011 à 12:20, mis à jour le 18/02/2011 à 12:35

Sciences de la vie: le fonds AmorChem est prêt à investir dans des entreprises

Publié le 18/02/2011 à 12:20, mis à jour le 18/02/2011 à 12:35

Par La Presse Canadienne

Photo: Bloomberg

Le ministre du Développement économique, Clément Gignac, a annoncé vendredi que le fonds d'amorçage AmorChem avait complété son financement et qu'il dispose de 41,3 millions $ à investir dans des entreprises du secteur des sciences de la vie.


Le fonds AmorChem permettra d'intégrer au Québec un nouveau modèle de développement qui visera à valider et à faire progresser vers la commercialisation des produits thérapeutiques, de diagnostic et d'instrumentation médicale provenant des universités, des entreprises et des centres de recherche du Québec, a expliqué le ministre.


Alors que l'industrie biopharmaceutique connaît d'importantes restructurations, AmorChem bonifiera l'offre québécoise en matière de capital de risque pour le démarrage dans le secteur des sciences de la vie, a-t-il ajouté.


Le fonds sera dirigé par une équipe expérimentée en capital de risque formée du gestionnaire Louis Lacasse ainsi que des docteures Élizabeth Douville et Inès Holzbaur. Ceux-ci travailleront en collaboration avec la compagnie pharmaceutique Merck, de même qu'avec des comités d'experts venant des milieux scientifiques et pharmaceutiques.


Le financement d'AmorChem est assuré par le gouvernement du Québec, par l'entremise d'Investissement Québec (16,5 millions $), le Fonds de solidarité FTQ (10,9 millions $), FIER Partenaires (5,6 millions $), et divers partenaires privés (8,25 millions $).


Plus: Merck investit 6,8 M$ dans un fonds de recherche du Québec


Plus: Québec lancera un fonds de capital de risque dans les sciences de la vie


Plus: Kirkland: Merck Frosst déménage



Sur le même sujet

Prometic suscite encore de grands espoirs, malgré sa forte hausse en Bourse

Mis à jour le 14/05/2015 | Jean Gagnon

La société compte plusieurs traitements prometteurs, mais la fièvre pour les titres de biotechs incite à la prudence.

Aéronautique et sciences de la vie restent parmi les principaux marchés en croissance

Édition du 02 Mai 2015 | Simon Lord

L'aéronautique, la défense, l'agroalimentaire, les sciences de la vie, les technologies propres et la construction ...

Réagissez à cet article
 commentaires

À la une

Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture

Il y a 11 minutes

Hausses en Europe et à Wall Street, les investisseurs ont la Banque centrale européenne dans la mire.

Économie: l'OCDE dresse un sombre tableau pour la croissance mondiale

06:34 | AFP

«Le premier trimestre 2015 a enregistré la croissance la plus faible depuis la crise», dit l'Organisation.

Reitmans poursuit son redressement, mais encaisse une perte plus élevée que prévu

Il y a 39 minutes | Yannick Clérouin

Le détaillant montréalais affiche une performance contrastée au premier trimestre.