Sciences de la vie: le fonds AmorChem est prêt à investir dans des entreprises

Publié le 18/02/2011 à 12:20, mis à jour le 18/02/2011 à 12:35

Sciences de la vie: le fonds AmorChem est prêt à investir dans des entreprises

Publié le 18/02/2011 à 12:20, mis à jour le 18/02/2011 à 12:35

Par La Presse Canadienne

Photo: Bloomberg

Le ministre du Développement économique, Clément Gignac, a annoncé vendredi que le fonds d'amorçage AmorChem avait complété son financement et qu'il dispose de 41,3 millions $ à investir dans des entreprises du secteur des sciences de la vie.


Le fonds AmorChem permettra d'intégrer au Québec un nouveau modèle de développement qui visera à valider et à faire progresser vers la commercialisation des produits thérapeutiques, de diagnostic et d'instrumentation médicale provenant des universités, des entreprises et des centres de recherche du Québec, a expliqué le ministre.


Alors que l'industrie biopharmaceutique connaît d'importantes restructurations, AmorChem bonifiera l'offre québécoise en matière de capital de risque pour le démarrage dans le secteur des sciences de la vie, a-t-il ajouté.


Le fonds sera dirigé par une équipe expérimentée en capital de risque formée du gestionnaire Louis Lacasse ainsi que des docteures Élizabeth Douville et Inès Holzbaur. Ceux-ci travailleront en collaboration avec la compagnie pharmaceutique Merck, de même qu'avec des comités d'experts venant des milieux scientifiques et pharmaceutiques.


Le financement d'AmorChem est assuré par le gouvernement du Québec, par l'entremise d'Investissement Québec (16,5 millions $), le Fonds de solidarité FTQ (10,9 millions $), FIER Partenaires (5,6 millions $), et divers partenaires privés (8,25 millions $).


Plus: Merck investit 6,8 M$ dans un fonds de recherche du Québec


Plus: Québec lancera un fonds de capital de risque dans les sciences de la vie


Plus: Kirkland: Merck Frosst déménage



Sur le même sujet

UnitedHealth relève sa prévision

16/10/2014 | AFP

Le fournisseur américain d'assurance médicale relève ses prévisions.

L'ère des ordinateurs qui lisent dans nos pensées est proche, selon Ariel Garten, pdg d'InteraXon

26/09/2014 | Julien Brault

Selon la pdg d'InteraXon, la start-up derrière le Muse, les casques d'EEG seront omniprésents d'ici quelques années.

Réagissez à cet article
 commentaires

À la une

Le vaisseau spatial SpaceShipTwo de Virgin Galactic s'est écrasé

16:28 | AFP

Le crash du vaisseau spatial SpaceShipTwo, qui portait les espoirs du milliardaire Richard Branson de rendre l'espace ...

Les bienfaits d’un portefeuille nord-américain

Pour réduire le risque et bonifier le rendement une solution consiste à bâtir un portefeuille d'actions nord-américain.

Les gentils Américains

Il y a 41 minutes | Daniel Germain

Ceux qui ont voyagé un peu chez nos voisins du Sud vous le diront : les Américains sont en ...