Des tubes miniatures qui font grande impression


Édition du 27 Août 2015

Des dispositifs antivol biodégradables, des écrans flexibles, des senseurs de fraîcheur des aliments et d'autres qui détectent des maladies... Autant de possibilités offertes par l'encre semi-conductrice à base de nanotubes de carbone IsoSol-100, commercialisée ...

Pour poursuivre votre lecture, vous devez être abonné(e)

Vous n’êtes pas abonné(e) Les Affaires

S'abonner maintenant


Sur le même sujet

Theratechnologies, le point de bascule en 2018

En dépit d’un délai de trois mois dans l’approbation de son médicament, le décollage des ventes est pour 2018.

Un nouveau siège social de 400M$ à Montréal

30/10/2017 | lesaffaires.com

Il s’agit du plus important investissement des dix dernières années dans le secteur pharmaceutique.

À la une

Les médias québécois doivent avoir «une mentalité de start-up»

BLOGUE. Les grands médias s’entendent sur le problème, mais pas sur la solution...

Accusations: SNC-Lavalin tente de rallier le public à sa cause

11:47 | Julien Arsenault, PC

SNC-Lavalin a reçu une gifle du Service des poursuites pénales du Canada qui refuse de négocier un accord de réparation.

C'est la faute des taux d'intérêt!

BLOGUE INVITÉ. Les entreprises ne sont pas toutes égales face à une hausse des taux d’intérêt.