Pharmascience investira près de 56M$ à Montréal d'ici 2016

Publié le 22/06/2015 à 14:31

Pharmascience investira près de 56M$ à Montréal d'ici 2016

Publié le 22/06/2015 à 14:31

Yves Provencher/Métro

L’entreprise montréalaise Pharmascience a annoncé lundi un investissement supplémentaire de 55,7M$ et la création de 65 emplois.


L’entreprise spécialisée dans les médicaments génériques investira 8,2M$ pour améliorer ses installations de recherche et développement et pour produire de nouveaux produits. L’entreprise investira en outre 47,5M$ en nouvelles technologies de production, de conditionnement et de gestion de la qualité, notamment sur son site du Technoparc, dans l’arrondissement de Saint-Laurent.


«Ce projet d’investissement renforce la position du Québec dans un secteur clé de l’économie québécoise. Nous sommes ravis de voir que nos actions aident les entreprises québécoises en sciences de la vie à demeurer compétitives dans des marchés où la concurrence est vive», a déclaré le ministre de l’Énergie Jacques Daoust. Le gouvernement a octroyé une subvention de 4,8M$ à l’entreprise.


Fondée en 1983, la société privée Pharmascience inc. est le 3e plus important fabricant de produits génériques de détail et la 10e plus grande société pharmaceutique au Canada avec une main d’œuvre hautement qualifiée de 1623 employés, dont 1546 au Québec.


image

Expérience client

Mercredi 14 novembre


image

Communication interne

Mardi 27 novembre


image

Gestion de la formation

Mercredi 05 décembre


image

Intelligence artificielle

Mercredi 05 décembre


image

Santé psychologique

Mardi 22 janvier


image

Contrats publics

Mardi 22 janvier


image

Sommet Énergie

Mardi 29 janvier


image

Financement PME

Mercredi 30 janvier


image

Science des données

Mardi 12 février

Sur le même sujet

Creux annuel pour ProMetic, l'incertitude persiste

La biopharmaceutique de Laval a été éjectée du S&P/TSX et teste la patience de ses actionnaires.

Le point sur trois québécoises de la santé

Édition du 12 Mai 2018 | Jean Gagnon

Le secteur de la biotechnologie et de la pharmaceutique est reconnu comme un des plus volatils en Bourse. C'est que les ...

À la une

Les entreprises doivent payer plus cher pour réduire les déchets

17/10/2018 | François Normand

Le Canada abrite 0,5% de la population, mais il contribue à 2 % des déchets municipaux produits dans le monde.

Et si la croissance verte était une utopie?

17/10/2018 | François Normand

BALADO - Le développement durable ne fonctionne pas, car la consommation de ressources continue d'augmenter.

Bourse: après une séance incertaine Wall Street ferme en retrait

Mis à jour le 17/10/2018 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. « Le marché des actions est en train de s’ajuster au changement de politique monétaire »