Un nouveau fonds pour attirer les pharmaceutiques au Québec

Publié le 22/03/2012 à 18:58, mis à jour le 22/03/2012 à 20:41

Un nouveau fonds pour attirer les pharmaceutiques au Québec

Publié le 22/03/2012 à 18:58, mis à jour le 22/03/2012 à 20:41

Par La Presse Canadienne

Merck Canada s'allie à Lumira Capital et d'autres sociétés de capital de risque pour lancer un fonds de recherche et développement de plusieurs millions de dollars dans le but d'attirer des compagnies pharmaceutiques au Québec.


La filiale montréalaise du géant américain du secteur pharmaceutique Merck doit faire l'annonce, lundi, d'un investissement en vue de la mise sur pied de ce fonds.


Au départ, le fonds aura une valeur de plusieurs dizaines de millions de dollars, a appris jeudi La Presse Canadienne.


Merck s'est engagée à investir 100 millions $ jusqu'en 2015 dans des collaborations avec des entreprises et institutions académiques québécoises, à des fins de recherche et développement en biopharmacie.


Au milieu de 2010, la compagnie a annoncé l'élimination de 200 emplois en raison de la fermeture de son laboratoire montréalais, qui était alors la plus importante installation de recherche au Canada.


La compagnie a mis au point de plusieurs médicaments au Canada, au fil des années, et elle commercialise plus de 530 produits pharmaceutiques, produits grand public et produits de santé animale.


Merck mène ses activités dans plusieurs domaines, parmi lesquels la cardiologie, les maladies infectieuses, les maladies respiratoires, les vaccins, la santé de la femme et les produits solaires. La compagnie cherche aussi à étendre ses activités à d'autres champs thérapeutiques, y compris la virologie, l'oncologie et le diabète.


Le ministre québécois du Développement économique, de l'Innovation et de l'Exportation, Sam Hamad, devrait prendre part à l'annonce de lundi.


Le secteur montréalais de le recherche sur les médicaments traverse des moments difficiles, alors que plusieurs compagnies ont récemment annoncé la fermeture d'usines.

À suivre dans cette section

Sur le même sujet

Pfizer et Merck résistent à l'expiration de leurs brevets

29/07/2014

Merck relève ses prévisions pour l'exercice, malgré la perte de revenus de médicaments phares.

Merck fait mieux que prévu

29/07/2014

Merck a réussi à limiter l'impact de la perte de brevet en exclusivité.

Réagissez à cet article
 commentaires

À la une

Procter & Gamble, ou ce qu'il faut Ă©viter de faire de son portefeuille

24/10/2014 | Philippe Leblanc

BLOGUE. Hier matin, le géant Procter & Gamble a annoncé qu’il comptait se séparer de sa ...

Les marchés doivent-ils craindre l'Ebola?

24/10/2014 | Pierre Czyzowicz

BLOGUE. L'épidémie actuelle d'Ebola est la plus importante depuis la découverte du virus en 1976. Au-delà de la tragédie humaine, quels sont les impacts financiers et économiques?

La marche est haute pour les Québécoises BRP et Uni-Sélect

Face Ă  leurs rivales Polaris et O'Reilly, la marche est vraiment haute pour BRP et Uni-SĂ©lect.