Libre-échange: le Canada céderait sur les brevets pharmaceutiques avec l'UE

Publié le 13/11/2012 à 15:05, mis à jour le 13/11/2012 à 15:06

Libre-échange: le Canada céderait sur les brevets pharmaceutiques avec l'UE

Publié le 13/11/2012 à 15:05, mis à jour le 13/11/2012 à 15:06

Par La Presse Canadienne

Les négociations pour un accord de libre-échange avec l'Union européenne tirent à leur fin et le gouvernement canadien semble prêt à céder, du moins en partie, aux demandes européennes concernant les brevets pharmaceutiques _ une concession qui pourrait coûter 900 millions $ aux Canadiens chaque année.


Le ministre fédéral du Commerce international, Ed Fast, se rendra à Bruxelles la semaine prochaine pour y rencontrer son homologue européen afin de franchir une nouvelle étape dans les pourparlers canado-européens.


M. Fast et son collègue de l'Agriculture, Gerry Ritz, espèrent finaliser les derniers détails et en venir à une entente finale au cours des prochaines semaines, tout en lançant une campagne de relations publiques qui cherchera à convaincre les Canadiens des bienfaits d'un éventuel accord.


Des sources au gouvernement et dans l'industrie indiquent que M. Fast est prêt à accorder à l'Union européenne une plus longue période de protection pour les médicaments d'origine, en dépit des pressions exercées par le secteur canadien du médicament générique et par les provinces qui rejettent toute augmentation du coût des médicaments.


Une entente signifierait que les gouvernements, les employeurs et les consommateurs devraient acheter des médicaments d'origine _ plus chers _ pendant plus longtemps, plutôt que de se procurer les versions génériques plus abordables.


Selon des estimations du gouvernement, cette mesure coûterait de 367 millions $ à 903 millions $ par année, selon divers scénarios.

Sur le même sujet

Apple: amende de 533M$ pour violation de brevets

25/02/2015

Non seulement Apple a-t-elle bien violé les brevets, mais elle l'a fait en connaissance de cause, selon le tribunal.

Brevets: Samsung et Microsoft enterrent la hache de guerre

10/02/2015 | AFP

Le numéro un mondial des smartphones Samsung et le géant informatique américain Microsoft ont ...

À la une

Rona: jouons aux échecs, et passons à l'attaque

ANALYSE. Acquisitions de fleurons: la meilleure défensive, c'est l'attaque. Or, nous manquons d'attaquants.

Pourquoi les vedettes techno flanchent-elles ?

BLOGUE. C'est au tour des chouchous techno de revenir sur terre. Le dégonflement de cette bulle est sain.

Immobilier : acheter des immeubles résidentiels ou commerciaux?

05/02/2016 | Yvan Cournoyer

BLOGUE. Liste d’éléments qui démystifie les différences majeures entre l’investissement résidentiel et commercial.