La pharmaceutique Sanofi est poursuivie par une association française

Publié le 13/12/2016 à 13:39

La pharmaceutique Sanofi est poursuivie par une association française

Publié le 13/12/2016 à 13:39

Par AFP

(Photo: 123rf.com)

Une association française qui regroupe les victimes présumées d'un médicament contre l'épilepsie possiblement responsable de graves malformations a déposé mardi un recours collectif contre la pharmaceutique Sanofi. 


La présidente de l'Association d'aide aux parents d'enfants souffrant du syndrome de l'anti-convulsivant (APESAC), Marine Martin, a dit à l'Associated Press que Sanofi dispose maintenant de quatre mois pour admettre sa responsabilité, avant qu'un juge ne se saisisse du dossier. 


La pharmaceutique vend le médicament en question, la dépakine, en France depuis 1967. La substance est habituellement prescrite pour traiter l'épilepsie. 


Sanofi a reconnu par courriel avoir été informée de la poursuite, mais elle n'a pas voulu commenter plus avant. 


Une étude dévoilée par Le Canard enchaîné a découvert que la dépakine a été prescrite à plus de 10 000 femmes enceintes en France entre 2007 et 2014. Un autre document dévoilé en février estimait qu'environ 450 enfants exposés au médicament en France, pendant la grossesse de leur mère, sont nés avec des malformations. 


Le recours collectif allègue que Sanofi n'a pas informé les utilisateurs correctement des dangers pour le foetus, a dit Mme Marin, dont l'association représente quelque 2900 familles.


Elle a ajouté espérer que le recours, qui réclame un dédommagement financier, aidera les familles qui ont déposé des poursuites individuelles contre Sanofi. Les procureurs de Paris ont lancé une enquête préliminaire en septembre.


Le recours collectif concernant la dépakine est rendu possible par une nouvelle loi adoptée en septembre.


image

Usine 4.0

Mercredi 14 mars


image

Objectif Nord

Mardi 24 avril


image

Rémunération globale

Mercredi 25 avril


image

Femmes Leaders

Mercredi 16 mai

Sur le même sujet

Prix des médicaments: Sanofi joue la carte de la transparence

09/05/2017

En réaction aux critiques de Donald Trump, le géant français dosera ses hausses de prix.

Décloisonner, le grand saut de Sanofi

Édition du 17 Mai 2014 | Catherine Girard

En cette belle journée de mai, la lumière inonde le nouveau siège social canadien de Sanofi, à Laval. Il faut dire ...

À la une

Stornoway réglera ses problèmes de bris de diamants en 2018

«C’est notre tâche de l’amener à un niveau acceptable, et c’est l’année pour le faire», dit Matt Manson.

Gildan rationalise pour financer son virage en ligne

Frappé par la crise des détaillants, le roi des t-shirts regroupe deux divisions pour fouetter sa performance.

Classement minier: le Québec remonte au deuxième rang canadien

Le Québec reprend ainsi la place que lui avait ravie l’année précédente le Manitoba.