Homéopathie: nouveaux recours collectifs contre Laboratoires Boiron

Publié le 17/01/2013 à 10:34, mis à jour le 23/01/2013 à 10:00

Homéopathie: nouveaux recours collectifs contre Laboratoires Boiron

Publié le 17/01/2013 à 10:34, mis à jour le 23/01/2013 à 10:00

Par Dominique Froment

Presque un an après avoir réglé pour 12M$ une série de recours collectifs en Californie pour publicité mensongère, les Laboratoires Boiron font face à une poursuite de 30M$ au Canada menée par le cabinet d'avocats Roy, Elliott and O'Connor LLP, conseillé au niveau scientifique par la section canadienne de Center for Inquiry. La poursuite canadienne inclut Shoppers Drug Mart/Pharmaprix.


Les deux recours portent sur le produit vedette de la société française, leader mondial de l’homéopathie, Oscillococcinum, censé soulager la grippe.


Ariel Fenster, professeur et membre fondateur de l’Organisation pour la science et la société de l’Université McGill, a été le seul à relever cette affaire. Il est en effet étonnant qu’aucune publication française n’est fait mention de ce règlement de 12 millions survenu au printemps dernier aux États-Unis. D’autant plus que Boiron est une société à capital ouvert.


Sur son blogue, M. Fenster explique que l’homéopathie repose sur deux principes. Le premier, celui de la similarité, stipule que si, à haute dose, une substance cause certains symptômes, elle peut être utilisée sous une forme diluée pour traiter un patient souffrant de ce type de symptômes. Le deuxième principe veut que, d'après la loi des infinitésimaux, plus la solution est diluée, plus elle est efficace.


«Dans le cas de l'Oscillococcinum, lorsque l'on apprend comment ce médicament est préparé, il est facile de comprendre pourquoi Boiron n'avait pas beaucoup de choix de régler hors cours», affirme M. Fenster.


À suivre dans cette section

Sur le même sujet

Réagissez à cet article
 commentaires

À la une

L'occasion est belle pour Apple de se comporter Ă  nouveau comme Wayne Gretzky

Pour illustrer le sens de l'innovation chez Apple, Steve Jobs aimait citer Wayne Gretzky. Celui qui est encore ...

Holvi, la start-up finlandaise qui veut remplacer les banques

31/08/2014 | Julien Brault

BLOGUE. Rencontre avec un jeune entrepreneur qui a lancé une banque en ligne.

Hong Kong: une ville divisée

08:22

Hong Kong connaît l'une de ses plus graves crises politiques depuis sa rétrocession à la Chine en ...