Des érections moins chères pour les Canadiens

Publié le 22/11/2012 à 09:45, mis à jour le 22/11/2012 à 09:58

Des érections moins chères pour les Canadiens

Publié le 22/11/2012 à 09:45, mis à jour le 22/11/2012 à 09:58

Par La Presse Canadienne

Photo:Bloomberg

La compagnie pharmaceutique Pfizer Canada a annoncé jeudi qu'elle réduit immédiatement le prix du Viagra pour rivaliser avec les versions génériques.


La Cour suprême du Canada a récemment invalidé le brevet sur le Viagra que détenait Pfizer, pavant la voie à l'arrivée sur le marché de versions génériques du médicament contre la dysfonction érectile.


Pfizer a expliqué par voie de communiqué avoir pris cette décision pour que les patients puissent continuer à avoir accès au produit original.


Dans une décision unanime rendue il y a une dizaine de jours, le plus haut tribunal du pays s'est rangé du côté de Teva Canada, qui contestait la légitimité du brevet. Le tribunal a alors affirmé que Pfizer a cherché à se « jouer » du régime légal.


La cause cherchait spécifiquement à déterminer si Pfizer avait délibérément fait obstacle aux tentatives de Teva pour copier le composé chimique essentiel du médicament. Teva avait contesté la validité du brevet de Pfizer en faisant valoir que la pharmaceutique ne s'était pas acquittée de l'obligation de divulgation contenue dans la loi. Lors de sa demande initiale de brevet, Pfizer avait énuméré de multiples composés chimiques sans toutefois préciser lequel était le composé efficace.


Pfizer Canada lancera sous peu une campagne de publicité nationale pour annoncer le nouveau prix du Viagra.

À suivre dans cette section

Sur le même sujet

Réagissez à cet article
 commentaires

À la une

Immobilier: Se fier uniquement au courtier, grave erreur!

BLOGUE. Que ce soit pour vendre ou pour acheter un immeuble, pensez à y mettre les efforts.

Bourses: retour au vert, Metro, Couche-Tard et Jean Coutu à un sommet historique

Mis à jour il y a 21 minutes | LesAffaires.com et AFP

Les titres de consommation de base brillent; Raymond James amorce le suivi du titre de Metro avec une cible de 75$.

Patrick Pichette accueille la Maison Notman au sein de Google for Entrepreneurs

La Maison Notman, le haut lieu des start-ups à Montréal, devient aujourd’hui le deuxième hub ...