Uniboard investit 3 M$ dans son usine de Sayabec, au Québec

Publié le 23/08/2012 à 09:51

Uniboard investit 3 M$ dans son usine de Sayabec, au Québec

Publié le 23/08/2012 à 09:51

Par La Presse Canadienne

La firme Uniboard a annoncé jeudi un investissement de 3 millions $ visant à augmenter ses capacités de production de mélamine thermofusionnée et à améliorer l'efficacité de ses activités dans ses installations de Sayabec, au Québec.


L'usine Uniboard de Sayabec réalisera des investissements dans la presse no 3 de sa chaîne de production de mélamine thermofusionnée. Les travaux débuteront lors du quatrième trimestre de 2012 et s'achèveront en janvier 2013.


Ces mises à jour permettront d'offrir une plus large gamme de finis, notamment les finis RIOMC et les finis ultrabrillants lancés dernièrement.


Uniboard Canada est l'un des principaux producteurs de bois reconstitué en Amérique du Nord, avec une capacité de production de plus de 640 millions de pieds carrés de panneaux de particules bruts, de panneaux de fibres à densité moyenne et de panneaux de fibres à haute densité dont plus de 50 pour cent sont convertis en mélamine et en produits de planchers stratifiés à valeur ajoutée.

Sur le même sujet

Terres √† bois : o√Ļ s'en vont les prix ?

Édition du 13 Juin 2015 | Dominique Lamy

Un nombre grandissant de propriétaires forestiers éprouvent de la difficulté à rentabiliser la production de bois. ...

Saguenay joue la carte de la nordicité

Édition du 23 Mai 2015 | Anne Gaignaire

Le Saguenay-Lac-Saint-Jean lutte contre sa dépendance à l'égard des grandes entreprises de l'aluminium et de la ...

Réagissez à cet article
 commentaires

À la une

Camoplast Solideal n'est plus, vive Camso!

Face à une nouvelle réalité, Camoplast Solideal, de Magog, adopte une nouvelle identité.

Le Canada n'est pas en récession, dit Joe Oliver

15:54 | AFP

L'économie canadienne n'est pas en récession, a assuré vendredi le ministre canadien des Finances Joe Oliver.

Quel sort attend la Grèce?

Une entente à l’arrachée est favorisée par les experts, mais divers développements pourraient changer la donne.