Un nouveau fonds pour combattre les changements climatiques

Publié le 15/11/2017 à 00:01, mis à jour le 15/11/2017 à 09:51

Un nouveau fonds pour combattre les changements climatiques

Publié le 15/11/2017 à 00:01, mis à jour le 15/11/2017 à 09:51

Par François Normand

Source: 123rf

Ecotierra, un développeur québécois de projets forestiers et agroforestiers, crée le Fonds de gestion durable des sols Canopy (Canopy SLF) afin de s’attaquer à la déforestation et la dégradation des sols dans le monde.


La société le fait en partenariat avec Fondaction et Mirova, une société de gestion affiliée de Natixis Global Asset Management dédiée à l'investissement responsable.


Les trois partenaires lancent ce fonds dans le cadre de la Conférence des Nations unies sur le climat (COP23), qui se tient actuellement à Bonn, en Allemagne.


Leur objectif est de créer un fonds de 50 millions de dollars américains (64 M$CA). Mais à ce jour, seulement 30 M$ sont en voie d’être clôturés.


Le fonds investira pour développer et exploiter des projets d’agroforesterie et de renforcement des chaînes de valeurs. Les projets financés par Canopy SLF visent deux grands objectifs :


-générer un rendement «appréciable» pour les investisseurs.


-engendrer des impacts socio-économiques «d’envergure» pour les communautés impliquées tout en ayant des impacts positifs sur l’environnement.


Le fonds permettra dans un premier temps de financer des projets en Amérique latine en partenariat avec des petits producteurs.


«Ces projets d’agriculture durable et de renforcement de la chaîne de valeur auront des impacts socio-économiques majeurs pour eux et leurs communautés, tout en ayant des impacts environnementaux d’envergure», souligne dans un communiqué le président et cofondateur d’Ecotierra, Étienne Desmarais.


Chaque année, 7 millions d’hectares de forêts tropicales sont perdus et 12 millions d’hectares de terres arables sont dégradés pour répondre aux besoins de l’économie mondiale.


Cela représente l’équivalent de la moitié de la superficie du Royaume-Uni.


La déforestation et la dégradation des sols sont intimement liées et ont des impacts sociaux, financiers et environnementaux immenses.


À elles seules, les émissions provenant de l’agriculture, de la foresterie et des autres usages de sols représentent près de 30% des émissions de gaz à effet de serre (GES) dans le monde.


 


image

Gestion de l'innovation

Mercredi 19 septembre


image

Objectif Nord

Mardi 25 septembre


image

Gestion du changement

Mercredi 03 octobre


image

Marché du cannabis

Mercredi 10 octobre


image

Expérience client

Mercredi 14 novembre


image

Communication interne

Mardi 27 novembre


image

Gestion de la formation

Mercredi 05 décembre


image

Contrats publics

Mardi 22 janvier


image

ROI Marketing

Mardi 29 janvier


image

Financement PME

Mercredi 30 janvier

Sur le même sujet

La gestion de l'offre au coeur des négociations de l'ALÉNA

Les concessions du Canada sur les produits laitiers seraient essentielles pour obtenir un accord d’ici vendredi.

La sécheresse des Prairies a raison des producteurs de bœuf

Ils surveillent les stocks d'aliments pour les deux prochaines semaines avant de demander ou non l'aide de l'État.

À la une

Combien de temps les Québécois demeurent-ils propriétaires?

Mis à jour le 18/09/2018 | Joanie Fontaine

BLOGUE. Environ la moitié des acheteurs d'unifamiliales auront revendu leur propriété d'ici douze ans.

Entrepreneurs, osez vous surpasser!

18/09/2018 | Nicolas Duvernois

BLOGUE INVITÉ. Du haut de ses 90 ans, Philippe de Gaspé Beaubien II peut encore captiver les audiences.

Universitas en rappel

18/09/2018 | Daniel Germain

BLOGUE. Pourquoi pas une dernière chanson sur les REEE et Universitas. Musique!