Un actionnaire d'Agrium veut faire élire cinq nouveaux administrateurs

Publié le 19/11/2012 à 13:51

Un actionnaire d'Agrium veut faire élire cinq nouveaux administrateurs

Publié le 19/11/2012 à 13:51

Par La Presse Canadienne

Le producteur d'engrais Agrium (TSX:AGU) s'est montré peu réceptif aux appels de son plus grand actionnaire, la firme d'investissement spéculatif Jana Partners, qui a demandé que cinq nouveaux administrateurs soient ajoutés au conseil de l'entreprise.


La société de Calgary a estimé que le projet de Jana était "pratiquement voué à l'échec" et s'est engagée à plutôt respecter sa stratégie actuelle.


Les candidats proposés par Jana comprennent le fondateur du fonds spéculatif Barry Rosenstein et l'ancien ministre libéral de l'Agriculture Lyle Vanclief. Les trois autres hommes proposés ont de l'expérience dans le secteur du commerce de détail et de la distribution _ des aspects que Jana juge déficients chez Agrium.


Selon M. Rosenstein, le conseil d'Agrium a eu plusieurs occasions de répondre à ses demandes de façon constructive, mais a plutôt choisi d'éviter ces questions.


Entre autres choses, Jana aimerait qu'Agrium sépare ses activités de détail, qui fournissent aux agriculteurs de l'engrais, des semences et d'autres produits, de ses autres activités, qui visent la production d'engrais.


Le chef de la direction d'Agrium, Mike Wilson, a indiqué que les directeurs indépendants du conseil avaient passé deux mois à évaluer les idées de Jana avec leur conseiller financier indépendant, Morgan Stanley, avant de conclure unanimement que l'essaimage des activités de détail était une mauvaise idée.


L'action d'Agrium prenait lundi après-midi 2,19 $ à la Bourse de Toronto, pour s'échanger à 100 $.

Sur le même sujet

Six nouvelles entreprises dans le collimateur du Médac

04/03/2014 | lesaffaires.com

Le Mouvement d’éducation et de défense des actionnaires (Médcac) a ajouté de ...

Le ton monte entre eBay et Carl Icahn sur l'avenir de PayPal

27/02/2014

Le ton monte entre eBay et Carl Icahn qui multiplie les attaques personnelles contre les dirigeants de l'entreprise.

Réagissez à cet article
 commentaires

À la une

Sur LesAffaires cette semaine: Bombardier, Gildan et Uni-Sélect

Les résultats de Bombardier seront très suivis étant donné l'ampleur de la réorganisation récemment annoncée.

Comment travaillera-t-on dans les années 2050?

Il y a 11 minutes | Olivier Schmouker

BLOGUE. Fini le bureau. Adieu la retraite. Et ce n'est pas tout!

Demo Day du Founder Institute : trois start-ups à surveiller

26/07/2014 | Julien Brault

La filiale montréalaise du Founder Institute a tenu son premier Demo Day vendredi dernier. Les 12 fondateurs ...