Un actionnaire d'Agrium veut faire Ă©lire cinq nouveaux administrateurs

Publié le 19/11/2012 à 13:51

Un actionnaire d'Agrium veut faire Ă©lire cinq nouveaux administrateurs

Publié le 19/11/2012 à 13:51

Par La Presse Canadienne

Le producteur d'engrais Agrium (TSX:AGU) s'est montré peu réceptif aux appels de son plus grand actionnaire, la firme d'investissement spéculatif Jana Partners, qui a demandé que cinq nouveaux administrateurs soient ajoutés au conseil de l'entreprise.


La société de Calgary a estimé que le projet de Jana était "pratiquement voué à l'échec" et s'est engagée à plutôt respecter sa stratégie actuelle.


Les candidats proposés par Jana comprennent le fondateur du fonds spéculatif Barry Rosenstein et l'ancien ministre libéral de l'Agriculture Lyle Vanclief. Les trois autres hommes proposés ont de l'expérience dans le secteur du commerce de détail et de la distribution _ des aspects que Jana juge déficients chez Agrium.


Selon M. Rosenstein, le conseil d'Agrium a eu plusieurs occasions de répondre à ses demandes de façon constructive, mais a plutôt choisi d'éviter ces questions.


Entre autres choses, Jana aimerait qu'Agrium sépare ses activités de détail, qui fournissent aux agriculteurs de l'engrais, des semences et d'autres produits, de ses autres activités, qui visent la production d'engrais.


Le chef de la direction d'Agrium, Mike Wilson, a indiqué que les directeurs indépendants du conseil avaient passé deux mois à évaluer les idées de Jana avec leur conseiller financier indépendant, Morgan Stanley, avant de conclure unanimement que l'essaimage des activités de détail était une mauvaise idée.


L'action d'Agrium prenait lundi après-midi 2,19 $ à la Bourse de Toronto, pour s'échanger à 100 $.

Sur le même sujet

PayPal: Carl Icahn prône désormais une fusion avec un concurrent

30/09/2014 | AFP

L'investisseur activiste Carl Icahn, qui avait réclamé la séparation entre PayPal et sa maison ...

Les nouveaux champions des actionnaires

22/08/2014 | Yvan Allaire

BLOGUE. Les fonds activistes créent-ils vraiment de la valeur pour la société?

Réagissez à cet article
 commentaires

À la une

Ă€ surveiller: Amaya, SNC-Lavalin et le CP

Que faire avec les titres d’Amaya Gaming, Canadian Tire et du Canadien Pacifique? Voici quelques recommandations ...

10 choses Ă  savoir jeudi

08:22 | Gaële Fontaine et Yannick Clérouin

Sears Holdings se déleste de sa filiale canadienne, Desjardins grossit à Paris, une application anti-corruption...

SNC-Lavalin cède la Maison symphonique de Montréal à l'Industrielle Alliance

Il y a 58 minutes | lesaffaires.com

SNC-Lavalin cède sa participation dans la Maison symphonique de Montréal à l'Industrielle Alliance.