Stornoway réglera bientôt ses problèmes de bris de diamant

Publié le 13/11/2017 à 17:01

Stornoway réglera bientôt ses problèmes de bris de diamant

Publié le 13/11/2017 à 17:01

Par François Normand

Source photo: 123rf.com

Le producteur de diamant Stornoway (SWY, 0,60$) affirme qu’il remédiera au premier semestre de 2018 à ses problèmes de bris de diamant à la mine Renard, à la Baie-James.


«On ne pourra par éliminer complètement ce problème, mais on va l’amener à un niveau acceptable», a déclaré le PDG de l’entreprise, Matt Manson, lors d’un point de presse à la suite de son allocution devant le Cercle canadien de Montréal, ce lundi.


Depuis sa mise en service, il y a un an, la mine doit composer avec des problèmes techniques qui ont affecté sa productivité. Dans le processus d’extraction, des pierres précieuses sont brisées. Des diamants de plus petite taille ont une valeur moindre sur les marchés.


En entretien avec Les Affaires, Matt Manson explique que Stornoway souhaite ramener le taux de rejet (ou de bris) dans une fourchette oscillant de 10 à 15%, ce qui est grosso modo la norme dans l’industrie du diamant.


Actuellement, la mine Renard affiche un taux de 25 à 35%.


Pour y arriver, l’entreprise est à investir 20 millions de dollars afin d’implanter une nouvelle technologie qui réduira les bris dans le processus de production.


Tendances favorables pour les prix


Matt Manson dit par ailleurs demeurer optimiste pour le marché du diamant, malgré la faiblesse relative des prix à l’heure actuelle.


Ces 12 derniers mois, trois nouvelles mines de diamant, incluant la mine Renard, sont entrées en production dans le monde. Ces trois projets ont donc accru l’offre de diamants dans le marché, alors que la demande, elle, demeure relativement stable.


«Mais il n’y a rien à l’horizon dans un avenir prévisible pour ajouter une nouvelle offre dans le marché», dit-il.


Au contraire, certaines mines de diamant fermeront.


Par exemple, le géant Rio Tinto (RIO, 49,22$) fermera d’ici 2021 sa mine Argyle située dans l’ouest de l’Australie. Elle est en production depuis 1983.


C’est pourquoi Matt Manson estime que les prix du diamant sont appelés à augmenter à long terme.


Malgré les conditions du marché et les problèmes de bris de diamant, il souligne que le mine Renard enregistre «d’importantes» marges d’exploitation.


Au troisième trimestre de 2017, l’entreprise a obtenu un prix moyen de 120$US le carat, alors que son coût de production est de 65$US.


«C’est une marge d’exploitation importante même si nous avons des problèmes», dit le patron de Stornoway.


Cela dit, ce niveau de prix est largement inférieur au prix moyen cible de 160$US auquel la société a prévu exploiter sa mine. Cette situation ne semble pas inquiéter Matt Manson en ce qui a trait au rendement sur le capital à long terme.


«Le financement de ce projet a été fait avec différents scénarios pour le prix du diamant et différents scénarios pour exploiter la mine, dit-il. Nous sommes confortables à l’heure actuelle.»


Stornoway (SWY, 0,65$) a néanmoins raté sa cible au troisième trimestre, avec une perte nette de 3,1 millions de dollars canadiens.


BMO Marché des capitaux avait anticipé une perte de 800 000$.


«La cible ratée sur les revenus est en grande partie attribuable à une charge d'amortissement plus élevée de 18,7 M$US», souligne l’analyste Edward Sterck dans une note publiée le 3 novembre.


 


 


 


 


image

Marketing B2B

Mardi 21 novembre


image

Acceptabilité sociale

Mercredi 29 novembre


image

Communication interne

Mardi 05 décembre


image

Gestion de la formation

Mercredi 06 décembre


image

Sommet sur l'énergie

Mardi 23 janvier


image

eCommerce

Mardi 30 janvier


image

Financement PME

Mercredi 31 janvier


image

Sécurité alimentaire

Mardi 06 février


image

Usine 4.0

Mercredi 14 mars


image

Rémunération globale

Mercredi 25 avril

Sur le même sujet

Stornoway s'intéresse au Témiscamingue

15/11/2017 |

La société qui a développé le projet diamantifère Renard au nord de Chibougamau a ...

Stornoway réglera bientôt ses problèmes de bris de diamant

14/11/2017 | François Normand

Le producteur de diamant Stornoway (SWY, 0,60$) affirme qu'il remédiera au premier semestre de 2018 à ses ...

À la une

La Chine veut détrôner le dollar américain avec le pétroyuan

ANALYSE. Le projet de la Chine a le potentiel de créer un mouvement de plaques tectoniques financier dans le monde.

Theratechnologies, le point de bascule en 2018

En dépit d’un délai de trois mois dans l’approbation de son médicament, le décollage des ventes est pour 2018.

Traquer les anomalies de marché

BLOGUE INVITÉ. C'est le travail d'un investisseur à long terme de les trouver.