Nunavut Iron Ore bonifie son offre pour l'acquisition de Baffinland

Publié le 29/12/2010 à 10:22

Nunavut Iron Ore bonifie son offre pour l'acquisition de Baffinland

Publié le 29/12/2010 à 10:22

Par La Presse Canadienne

Nunavut Iron Ore Acquisition a augmenté son offre pour l'acquisition de Baffinland Iron Mines (TSX:BIM) à 1,40 $ par action, et a aussi bonifié le nombre d'actions qu'elle est prête à acheter.


L'offre révisée, qui estime la valeur de Baffinland à 484,2 millions $, fait monter les enchères dans le combat pour la prise de contrôle entre Nunavut Iron Ore et le géant mondial de l'acier ArcelorMittal.


ArcelorMittal a offert 1,25 $ par action pour une participation de 100 pour cent dans Baffinland, tandis que Nunavut Iron Ore, une filiale de Energy & Minerals Group, se propose d'acquérir seulement une participation majoritaire dans la compagnie minière canadienne.


Nunavut Iron Ore a indiqué mercredi viser désormais un contrôle de 60 pour cent des parts de Baffinland, incluant les actions qu'elle détient actuellement. La compagnie proposait précédemment d'accroître seulement sa participation à 50,1 pour cent.


Le cours des actions de Baffinland Iron Mines était de 1,36 $, mercredi avant-midi, en hausse d'environ 1,5 pour cent.


ArcelorMittal avait indiqué la semaine dernière que son offre, qui estime la valeur de Baffinland à environ 492 millions $, ne serait pas prolongée au-delà de l'échéance du 29 décembre.


ArcelorMittal et Nunavut Iron luttent pour le contrôle du projet Mary River de Baffinland, sur la Terre de Baffin, dans l'Arctique canadien, qui contient plusieurs millions de tonnes de réserves de minerai de fer.


ArcelorMittal, le plus important producteur d'acier au monde, tente d'accroître ses réserves de minerai de fer dans le but de se prémunir contre l'augmentation des prix.


Les trois plus importants fournisseurs de minerai de fer au monde ont décidé plus tôt cette année d'établir les prix des contrats sur une base trimestrielle plutôt qu'annuelle, rendant les producteurs d'acier plus vulnérables aux fluctuations de prix.


image

Blockchain

Jeudi 28 février


image

PĂ©nurie de talents

Mercredi 13 mars


image

Objectif Nord

Mardi 09 avril


image

Femmes Leaders

Mercredi 24 avril


image

Gestion agile

Mercredi 08 mai

Sur le même sujet

Deux vents de face pour les producteurs d'or

Les capitaux-risqueurs ont délaissé le secteur des métaux précieux tant au Canada qu’aux États-Unis. Voici pourquoi.

Objectif Nord : un projet d’aciérie de 800 M$ à Baie-Comeau

BLOGUE. La Baie Comeau Minerals Partnership (BCMP) ne compte pas seulement établir une nouvelle aciérie sur la ...

À la une

Les grand(e)s de la gouvernance

Édition du 09 Février 2019 | Simon Lord

LES GRAND(E)S DE LA GOUVERNANCE — Ils sont influents. Ils sont diplômés des meilleures ...

Les prêts automobiles ne sont pas les prochains «subprimes»

Mis à jour à 15:09 | Dominique Beauchamp

La hausse des prêts automobiles défaillants inquiète, mais il ne faut pas y voir la prochaine crise.

Commerce international: téléchargez notre livre blanc issu de la ­Grande consultation

Édition du 09 Février 2019 | Les Affaires

Le 6 novembre dernier, Les Affaires organisait la Grande consultation sur le Commerce international. Les discussions ...