Moody's réduit la note Tembec

Publié le 08/02/2013 à 14:33

Moody's réduit la note Tembec

Publié le 08/02/2013 à 14:33

Par La Presse Canadienne

Moody's Investors Service a abaissé vendredi la note de liquidités de Tembec et a réduit ses perspectives en raison de doutes quant à son fort niveau d'endettement, sa faible performance d'exploitation et ses dépenses en immobilisations pour une expansion de chaudière et de turbine à son usine spécialisée en pâte cellulosique.


L'agence de notation de Toronto a abaissé la note de liquidités de la société forestière québécoise, la faisant passer de SCL-2 à SGL-4 et a modifié ses perspectives de stable à négatives. Cependant, Moody's a confirmé les notes des obligations garanties de premier rang de Tembec.


Moody's a expliqué dans un communiqué que la perspective négative était attribuable aux pressions sur les liquidités de la compagnie et au risque d'exécution du projet de cogénération à son usine de Témiscaming.


Les notes de Tembec (TSX:TMB) pourraient de nouveau être révisées à la baisse si les conditions du marché de la pâte continuent à se détériorer, ce qui pourrait entraîner une détérioration des liquidités. Une révision à la hausse pourrait cependant être envisagée si Tembec réussissait à générer plus de flux de trésorerie et si le ratio des flux de trésorerie aux dépenses en immobilisations s'améliorait.


Moody's s'attend à la situation financière de Tembec prendre du mieux dans les prochains 12 à 18 mois, mais l'agence croit que la société pourrait reporter à plus tard les mises à jour de son usine pour s'assurer de respecter les obligations qu'elle a en vertu de sa dette, parce qu'elle n'a pas une grande marge de manoeuvre du côté de ses liquidités.


L'action de Tembec prenait vendredi après-midi 2 cents à la Bourse de Toronto, pour s'échanger à 3,00 $.

Sur le même sujet

Les risques du prĂŞt levier

Mis à jour le 14/06/2015 | Catherine Martellini

Emprunter pour investir? Lumière sur une pratique «audacieuse».

L'importance d'un bon score de crédit

08/06/2015 | François Joly

Pourquoi un mauvais score de crédit peut faire la vie dure à un consommateur et comment améliorer son dossier.

Réagissez à cet article
 commentaires

À la une

Pourquoi les Québécois sont-ils les champions de la faillite?

C'est au Québec que l'on compte le plus de faillites et de propositions aux créanciers. Pourquoi?

«Investir plus, si ça marche» n’est pas une bonne stratégie marketing

BLOGUE. Il y a des phrases que j’ai entendues trop souvent dans ma vie.

Exagère-t-on l'impact de la crise grecque?

01/07/2015 | Jean Gagnon

Les pires scénarios qui surviendraient à la suite d’une sortie de la Grèce de la zone euro sont évoqués. À juste raison?