Moody's réduit la note Tembec

Publié le 08/02/2013 à 14:33

Moody's réduit la note Tembec

Publié le 08/02/2013 à 14:33

Par La Presse Canadienne

Moody's Investors Service a abaissé vendredi la note de liquidités de Tembec et a réduit ses perspectives en raison de doutes quant à son fort niveau d'endettement, sa faible performance d'exploitation et ses dépenses en immobilisations pour une expansion de chaudière et de turbine à son usine spécialisée en pâte cellulosique.


L'agence de notation de Toronto a abaissé la note de liquidités de la société forestière québécoise, la faisant passer de SCL-2 à SGL-4 et a modifié ses perspectives de stable à négatives. Cependant, Moody's a confirmé les notes des obligations garanties de premier rang de Tembec.


Moody's a expliqué dans un communiqué que la perspective négative était attribuable aux pressions sur les liquidités de la compagnie et au risque d'exécution du projet de cogénération à son usine de Témiscaming.


Les notes de Tembec (TSX:TMB) pourraient de nouveau être révisées à la baisse si les conditions du marché de la pâte continuent à se détériorer, ce qui pourrait entraîner une détérioration des liquidités. Une révision à la hausse pourrait cependant être envisagée si Tembec réussissait à générer plus de flux de trésorerie et si le ratio des flux de trésorerie aux dépenses en immobilisations s'améliorait.


Moody's s'attend à la situation financière de Tembec prendre du mieux dans les prochains 12 à 18 mois, mais l'agence croit que la société pourrait reporter à plus tard les mises à jour de son usine pour s'assurer de respecter les obligations qu'elle a en vertu de sa dette, parce qu'elle n'a pas une grande marge de manoeuvre du côté de ses liquidités.


L'action de Tembec prenait vendredi après-midi 2 cents à la Bourse de Toronto, pour s'échanger à 3,00 $.

À suivre dans cette section

Réagissez à cet article
 commentaires

À la une

Google déçoit et tente de désamorcer les doutes

29/01/2015

«Nous avons enregistré une solide performance en publicité», fait valoir le Québécois Patrick Pichette.

Corruption chez Bombardier?: le CA doit clarifier l'affaire

BLOGUE. Nous avons de nouveaux détails sur les allégations de corruption chez Bombardier.Le CA doit clarifier l'affaire.

Couche-Tard sur les rangs pour 500 stations-service Esso?

Un analyste de Desjardins croit que la société lavalloise et sa rivale CST Brands seront intéressées.