Protectionnisme : les aciéristes canadiens demandent aux gouvernements d’exiger la réciprocité aux États-Unis


Édition du 24 Janvier 2015

S’estimant menacée par la multiplication des clauses Buy America et Buy American aux États-Unis, l’industrie canadienne de l’acier demande aux trois ordres de gouvernement d’appliquer le principe de réciprocité avec les États-Unis – et d’autres ...

Pour poursuivre votre lecture, vous devez être abonné(e)

Vous n’êtes pas abonné(e) Les Affaires

S'abonner maintenant


Sur le même sujet

Buy America: des sociétés québécoises forcées d'acheter plus aux États-Unis

16/10/2017 | François Normand

Depuis le 1er octobre, le Buy America exige un seuil de 65% de contenu américain dans les projets de transport public.

L'Ontario songe au protectionnisme pour contrer le Texas

29/05/2017 | François Normand

Le Texas songe à étendre les dispositions du Buy American a pratiquement toutes les agences gouvernementales de l'État.

À la une

10 choses à savoir vendredi

Il y a 10 minutes | Alain McKenna

Ticketmaster gonfle le prix des billets, le cannabis va gonfler le PIB en 2019, Angry Birds en réalité augmentée!

La planification successorale au-delà du testament

BLOGUE INVITÉ. La planification de notre inaptitude, c’est pour nous : nous serons encore là et vulnérable.

Dieu du Ciel: faire mousser la croissance

20/09/2018 | Fanny Bourel

PME DE LA SEMAINE. Il y a 20 ans ce mois-ci, la microbrasserie Dieu du Ciel lançait son premier pub à Montréal.