La fracturation hydraulique aurait provoqué des séismes en Colombie Britannique

Publié le 06/09/2012 à 16:50

La fracturation hydraulique aurait provoqué des séismes en Colombie Britannique

Publié le 06/09/2012 à 16:50

Par La Presse Canadienne

Un rapport de l'organisme de réglementation du secteur de l'énergie en Colombie-Britannique révèle qu'une série de petits tremblements de terre auraient pu avoir été causés par la fracturation hydraulique, une technique controversée d'extraction du gaz naturel dans le roc.


La B.C. Oil and Gas Commission a enquêté sur des activités sismiques "anormales" détectées dans des zones reculées du bassin de la rivière Horn, une formation rocheuse riche en gaz située dans le nord-est de la province.


Dans cette région, des entreprises ont utilisé la fracturation hydraulique pour briser la roche et ainsi libérer le gaz naturel qui y est emprisonné _ le "gaz de schiste".


Le procédé implique l'injection dans la roche d'un mélange d'eau, de sable et de produits chimiques sous haute pression. La technique a suscité de vives critiques pour son impact potentiel sur les nappes phréatiques.


La commission a conclu que les séismes avaient eu lieu peu de temps après que le liquide en question eut été injecté à proximité de lignes de faille.


Un seul des 38 séismes enregistrés par le ministère fédéral des Ressources naturelles entre avril 2009 et décembre 2011 a pu être ressenti à la surface, et on n'a signalé aucun blessé ni dommage.

Sur le même sujet

Buy America en Colombie-Britannique: l'Alaska persiste et signe

19/01/2015 | François Normand

Malgré les représentations d'Ottawa, l'Alaska compte appliquer la clause Buy America en Colombie-Britannique.

Northern Gateway: les autochtones de Colombie-Britannique préparent la résistance

Le président du Conseil de la nation haïda a affirmé que les Premières Nations de la ...

Réagissez à cet article
 commentaires

À la une

Bourse: «évitez d'essayer de prévoir la fin du marché haussier»

Le marché haussier fête son 6e anniversaire. Il a été généreux. Or, tenter de prédire sa fin est une stratégie perdante

La Chine ralentit, le Plan Nord en pâtit

BLOGUE. En Chine, le rythme effréné des années 2000 est chose du passé.

La Société Terminaux Montréal Gateway vendue à un consortium québécois

Mené par Fiera Axium, le consortium comprend Desjardins, Manuvie , le Fonds de solidarité et l'Industrielle Alliance.