La fracturation hydraulique aurait provoqué des séismes en Colombie Britannique

Publié le 06/09/2012 à 16:50

La fracturation hydraulique aurait provoqué des séismes en Colombie Britannique

Publié le 06/09/2012 à 16:50

Par La Presse Canadienne

Un rapport de l'organisme de réglementation du secteur de l'énergie en Colombie-Britannique révèle qu'une série de petits tremblements de terre auraient pu avoir été causés par la fracturation hydraulique, une technique controversée d'extraction du gaz naturel dans le roc.


La B.C. Oil and Gas Commission a enquêté sur des activités sismiques "anormales" détectées dans des zones reculées du bassin de la rivière Horn, une formation rocheuse riche en gaz située dans le nord-est de la province.


Dans cette région, des entreprises ont utilisé la fracturation hydraulique pour briser la roche et ainsi libérer le gaz naturel qui y est emprisonné _ le "gaz de schiste".


Le procédé implique l'injection dans la roche d'un mélange d'eau, de sable et de produits chimiques sous haute pression. La technique a suscité de vives critiques pour son impact potentiel sur les nappes phréatiques.


La commission a conclu que les séismes avaient eu lieu peu de temps après que le liquide en question eut été injecté à proximité de lignes de faille.


Un seul des 38 séismes enregistrés par le ministère fédéral des Ressources naturelles entre avril 2009 et décembre 2011 a pu être ressenti à la surface, et on n'a signalé aucun blessé ni dommage.

À la une

Banques: à quoi s'attendre pour finir l'année?

Le 4e trimestre s'annonce fort respectable, mais après un gain de 10% les banques doivent mériter leur évaluation.

Vendredi fou: question de survie pour les détaillants

Contrairement à ce que l’on a déjà observé aux États-Unis, aucune mort d'homme n'est encore envisagée.

«La Chine s'attaque au dollar sur les marchés pétroliers»

VIDÉO. La Chine pourrait ainsi s'imposer financièrement au niveau mondial...