La détente États-Unis Cuba profite à la minière canadienne Sherrritt

Publié le 23/12/2014 à 06:40

La détente États-Unis Cuba profite à la minière canadienne Sherrritt

Publié le 23/12/2014 à 06:40

Par Suzanne Dansereau

Obama annonce la reprise des relations avec Cuba. Photo: Bloomberg

Un des grands gagnants de la détente entre Cuba et les États-Unis est la minière canadienne Sherritt International. Son titre a grimpé de 41,9% la semaine dernière dans la foulée de l’annonce historique.


Si l’embargo est levé, Sherritt pourrait bénéficier de meilleurs prix auprès de fournisseurs américains, ou de coûts de transports réduits, car l’embargo l’empêche de s’approvisionner aux États-Unis, a indiqué à Les Affaires Sean McCaughan, vice-président responsable des relations avec les investisseurs. La levée d’embargo lui permettrait aussi de vendre aux États-Unis son nickel et son cobalt — raffinés en Alberta — en plus d’attirer plus d’investisseurs américains.


Avec une levée de l’embargo, la minière serait plus visible auprès des investisseurs institutionnels, ajoute M. McCaughan. Le titre est coté à la Bourse de Toronto.


Établi à Toronto, Sherritt est le plus important investisseur privé à Cuba. L’entreprise détient une mine de nickel et de cobalt, en coentreprise (50%-50%) avec le gouvernement cubain. Elle produit également du pétrole lourd sur la côte nord de l’île. L’or noir - 20,000 barils de pétrole par année — est revendu au gouvernement cubain. En outre, Sherritt exploite une centrale d’électricité au gaz naturel, dans le cadre d’une coentreprise avec le gouvernement cubain, qui en détient les 2/3.


Sherritt planifie actuellement la construction d’une troisième usine d’acide à son complexe de nickel et de cobalt. La construction devrait débuter d’ici la fin du premier semestre de 2015. En 2014, elle a commencé à étendre sa production de pétrole, signant deux nouveaux contrats de partage de production avec le gouvernement cubain et attend la confirmation pour une troisième entente.


 


 


 


 


 


 


 


image

Objectif Nord

Mardi 25 septembre


image

Gestion du changement

Mercredi 03 octobre


image

Marché du cannabis

Mercredi 10 octobre


image

Expérience client

Mercredi 14 novembre


image

Communication interne

Mardi 27 novembre


image

Gestion de la formation

Mercredi 05 décembre


image

Contrats publics

Mardi 22 janvier


image

Financement PME

Mercredi 30 janvier

À la une

Voir les choses sous un autre angle pour réussir en Bourse

BLOGUE INVITÉ. Cela ne veut pas dire qu’il faut adopter l’opinion contraire à celle du plus grand nombre.

Les taux grimpent, que faire avec les obligations à court terme?

16:11 | Ian Gascon

Les FNB d’obligations ne s’écroulent pas malgré la hausse des taux. Voici pourquoi:

MTY et Richelieu graduent au S&P/TSX

Le 24 septembre avant l'ouverture, MTY et Richelieu feront enfin leur entrée au grand indice de la Bourse de Toronto.