Gaz de schiste: le recours au BAPE soulève des questions, dit Lucien Bouchard

Publié le 08/02/2013 à 14:42

Gaz de schiste: le recours au BAPE soulève des questions, dit Lucien Bouchard

Publié le 08/02/2013 à 14:42

Par François Pouliot

Au lendemain de sa démission de l'Association pétrolière et gazière du Québec (APGQ), l'ex-premier ministre Lucien Bouchard estime que la décision du gouvernement de renvoyer le dossier des gaz de schistes au BAPE soulève des interrogations.


« Je ne veux pas dire que je suis inconfortable, mais je pense que l'on peut dire que ça suscite des interrogations », a dit M. Bouchard, en entrevue avec Les Affaires.


L'ancien président a rappelé qu'il y a quelques années, le dossier avait déjà été soumis au BAPE et que les experts de l'industrie étaient venus y témoigner. « Lorsque le rapport est sorti, l'organisme disait qu'il ne pouvait pas répondre à certains aspects et il a été recommandé de faire appel à un comité d'experts qui eux allaient pouvoir répondre », a-t-il indiqué.


M. Bouchard soutient que l'industrie a participé à cet exercice et que Talisman Energy a même délégué une représentante au comité d'évaluation stratégique environnementale. « On se promène d'un BAPE, à un comité d'experts, à un BAPE », a constaté monsieur Bouchard, sans vouloir aller plus loin.


L'ex-premier ministre a répété que son départ de l'APGQ n'était pas du tout lié à la décision gouvernementale. « J'étais représentant de Talisman au conseil de l'APGQ. Talisman avait déjà pris la décision de se retirer de l'association. À partir du moment où elle se retirait, je n'avais plus la capacité d'y siéger ».


Lucien Bouchard estime légitimes les craintes soulevées dans la population et chez les élus par l'exploitation des gaz de schiste, mais se dit convaincu que les preuves scientifiques et technologiques feront en sorte qu'il y aura un jour de l'exploitation gazière au Québec.


 

À suivre dans cette section

Sur le même sujet

Les exportations au coeur du plan de match de Ciment McInnis

Édition du 28 Février 2015 | François Normand

Avec la fin de la contestation judiciaire des environnementalistes devant la Cour supérieure du Québec et le projet ...

Cimenterie: entente entre Ciment McInnis et deux groupes environnementaux

Deux groupes environnementaux qui voulaient faire invalider le certificat d'autorisation du projet de cimenterie ...

Réagissez à cet article
 commentaires

À la une

Risque d'affrontement entre l'Arabie saoudite et l'Iran

ANALYSE. La crise au Yémen déstabilise la région et accroît le risque d'une guerre entre l'Arable saoudite et l'Iran.

Immobilier : Trouvez des aubaines durant votre sommeil

27/03/2015 | Yvan Cournoyer

BLOGUE : Voici une liste d’actions qui vous aidera à dénicher la perle rare.

Trois questions pour savoir si vous comprenez quelque chose aux finances

26/03/2015 | Anne B-Godbout

Tester vos connaissances en finances en trois questions faciles.