Gaspésie: Innergex raffermit son emprise dans des plusieurs parcs éoliens

Publié le 02/08/2018 à 06:45

Gaspésie: Innergex raffermit son emprise dans des plusieurs parcs éoliens

Publié le 02/08/2018 à 06:45

Par La Presse Canadienne

La compagnie Innergex énergie renouvelable annonce jeudi que l'acquisition de la participation de 62 pour cent de TransCanada dans cinq parcs éoliens situés en Gaspésie est conclue.


Innergex signale qu'en vertu de la transaction de 630 millions $, elle assumera entièrement la gestion et l'exploitation des parcs éoliens et ajoutera 46 employés dans leur exploitation. Les parcs sont localisés à Baie-des-Sables, Carleton, Gros-Morne et à L'Anse-à-Valleau, alors que le parc Montagne Sèche est situé dans les municipalités de Cloridorme et de Petite-Vallée.


La transaction comprend aussi la participation de 50 pour cent de TransCanada dans les entités d'exploitation des parcs éoliens Cartier. Innergex, une société basée à Longueuil, est actuellement propriétaire des participations restantes dans les parcs éoliens Cartier et les entités d'exploitation Cartier.


Michel Letellier, président et chef de la direction d'Innergex, affirme que grâce à cette acquisition, à la percée de la compagnie au Chili et à ses projets en construction ou en développement, Innergex devrait atteindre un objectif de 2500 mégawatts nets d'ici 2020.


image

Blockchain

Jeudi 28 février


image

Pénurie de talents

Mercredi 13 mars


image

Objectif Nord

Mardi 09 avril


image

Femmes Leaders

Mercredi 24 avril


image

Gestion agile

Mercredi 08 mai

À la une

Bourse: les gagnants et perdants de la semaine

BILAN. Quels sont les titres qui ont le plus marqué l'actualité boursière de la dernière semaine?

Projet Maxi-Flashfood: la fin de l'épicerie hebdomadaire

BLOGUE. Voici comment une épicerie quotidienne pourrait réduire la gaspillage financier et alimentaire.

Lightspeed vise le milliard des licornes

Mis à jour à 15:52 | Dominique Beauchamp

Le concepteur de logiciels aux points de vente pour les PME émet ses actions à un multiple d'environ 16 fois ses revenus