Fibrek: les ex-dirigeants ont passé à la caisse

Publié le 30/05/2012 à 12:43, mis à jour le 30/05/2012 à 12:44

Fibrek: les ex-dirigeants ont passé à la caisse

Publié le 30/05/2012 à 12:43, mis à jour le 30/05/2012 à 12:44

Par La Presse Canadienne

Dans la foulée de l'acquisition de Fibrek par Produits forestiers Résolu, les grands patrons du fabricant de pâte ont dû démissionner de leurs fonctions, mais ils ne sont pas partis les mains vides, loin de là.


Le 11 mai, les cinq plus hauts dirigeants de Fibrek se sont partagés pas moins de 8,23 M$ en indemnités de départ et en prestations de retraite, révèle un document rendu public vendredi dernier.


À lui seul, l'ancien président et chef de la direction, Pierre Gabriel Côté, a reçu un chèque de 5,11 M$. Celui-ci comprend 36 mois de salaire de base et de primes de rendement, 150 000 $ au titre des avantages sociaux, 25 000 $ pour des services de replacement et 2,88 M$ en prestations de retraite supplémentaires.


Les quatre autres anciens hauts dirigeants ont eu droit à 24 mois de salaire et de primes de rendement, 50 000 $ au titre des avantages sociaux et 16 750 $ pour des services de replacement.


Les ex-vice-présidents Patsie Ducharme (finances), Dany Paradis (approvisionnements), Jean-Pierre Benoit (ventes et exploitation) et Emmanuelle Lamarre-Cliche (affaires juridiques) ont ainsi eu droit à des versements oscillant entre 671 931 $ et 914 157 $.


Le versement d'indemnités aux hauts dirigeants est une pratique courante lors du changement de contrôle d'une entreprise cotée en Bourse. Fibrek a précisé que ses anciens administrateurs, qui ont eux aussi démissionné au début du mois, ont approuvé les paiements avant leur départ. Ceux-ci ont été garantis par un compte en fiducie et une lettre de crédit.


À la suite de son offre hostile d'achat pour Fibrek, Résolu détient désormais plus de 70 pour cent des actions de l'entreprise. Résolu prévoit acquérir les actions restantes dans le cadre d'une "opération de deuxième étape" qui devra être approuvée dans le cadre d'une assemblée extraordinaire des actionnaires.


Entre-temps, Fibrek tiendra son assemblée annuelle ordinaire des actionnaires le 21 juin à Montréal.


L'offre de Résolu pour Fibrek, composée d'argent comptant et de ses propres actions, est évaluée à 130 M$. Fibrek a tenté de la contrer en sollicitant une offre supérieure du fabricant de pâte Mercer, mais celle-ci n'a pas rallié suffisamment d'actionnaires pour réussir.


En fin d'avant-midi, mercredi, l'action de Fibrek s'échangeait à 86 cents, en baisse de 3,4 pour cent, à la Bourse de Toronto.


image

Blockchain

Jeudi 28 février


image

Pénurie de talents

Mercredi 13 mars


image

Objectif Nord

Mardi 09 avril


image

Femmes Leaders

Mercredi 24 avril


image

Gestion agile

Mercredi 08 mai

Sur le même sujet

La FTQ s'inquiète de l'entrée en vigueur du nouveau régime forestier québécois

Mis à jour le 01/04/2013

L'entrée en vigueur du nouveau régime forestier du Québec, lundi, inquiète la FTQ. La ...

Résolu réduira sa dette de 85 M$

10/09/2012

Produits forestiers Résolu réduira sa dette en rachetant une tranche additionnelle de 85 M$ de ses ...

À la une

Les démocrates proposent une révolution verte aux États-Unis

16/02/2019 | François Normand

ANALYSE - Des démocrates proposent un New Deal qui pourrait transformer les États-Unis comme celui de Roosevelt.

Bourse: le rebond de 18% suscite la méfiance

BLOGUE. Les experts se demandent si la pause de la Fed suffira à contrecarrer la récession possible des profits.

Bourse: les gagnants et perdants de la semaine

15/02/2019 | Martin Jolicoeur

Quels sont les titres qui ont marqué l'actualité boursière? Surprise: l'un d'entre-eux n'aura pu faire mieux que SNC.