Essence: pourquoi on paye beaucoup plus cher que l'Ouest canadien

Publié le 23/11/2012 à 11:29, mis à jour le 23/11/2012 à 11:36

Essence: pourquoi on paye beaucoup plus cher que l'Ouest canadien

Publié le 23/11/2012 à 11:29, mis à jour le 23/11/2012 à 11:36

Par La Presse Canadienne

L'écart dans les indices de prix de l'essence a atteint récemment son niveau le plus élevé en 10 ans, selon Statistique Canada. Photo: Bloomberg

Les prix de l'essence ont augmenté plus rapidement dans les provinces centrales et de l'Est comparativement aux provinces de l'Ouest depuis 2011, a indiqué vendredi Statistique Canada.


L'agence fédérale a précisé que l'écart dans les indices de prix pour l'essence a atteint récemment son niveau le plus élevé en 10 ans. Cet écart s'inscrit dans la dualité du marché du pétrole brut au Canada et dans les divergences observées récemment dans les prix de référence pour le pétrole brut.


Les raffineries de l'Ouest du Canada traitent du pétrole brut produit au Canada et évoluent par conséquent dans un marché où les prix ont tendance à s'aligner sur ceux du West Texas Intermediate (WTI), le prix de référence du pétrole brut en Amérique du Nord.


Les raffineries de l'Est et du Centre du Canada traitent soit du pétrole brut importé, soit un mélange de pétrole brut intérieur et importé. Par conséquent, ces raffineries évoluent dans un marché où les prix ont tendance à s'aligner sur ceux du Brent, le prix de référence mondial du pétrole brut.


Bien que d'autres facteurs interviennent aussi dans la détermination du «prix à la pompe» final de l'essence, a dit Statistique Canada, le coût du pétrole brut y contribue de façon importante. C'est pourquoi les changements dans les prix du pétrole brut ont générallement une incidence significative sur les taux de variation des prix de l'essence.


Des preneurs de prix


Sur le même sujet

Pétrole: les cours remontent malgré les craintes de surabondance

06:51

La faiblesse des prix lundi a été vue comme une occasion d'achat, selon des observateurs.

L'OPEP va revenir en force, prédit BP

18/02/2015

La production américaine de pétrole va continuer de peser, mais l'OPEP devrait retrouver des sommets d'ici...2030.

Réagissez à cet article
 commentaires

À la une

Le Québec et la France veulent intensifier leurs échanges économiques

Mis à jour il y a 29 minutes | La Presse Canadienne

Le Québec et la France ont réaffirmé mardi leur volonté commune d'intensifier leurs échanges économiques.

Immobilier : Un deuxième bon mois pour les mauvaises créances

BLOGUE. Février est le deuxième mois consécutif où l'on note une baisse des délaissements, soit 7,7%

Ce vétéran des forces spéciales israéliennes veut faire de MAKEACHAMP un géant québécois des technos

BLOGUE. Selon son pdg, MAKEACHAMP devrait pouvoir générer entre 5 et 7 millions de dollars en contributions en 2015.