Cliffs ralentit son expansion

Publié le 19/11/2012 à 13:42, mis à jour le 13/02/2013 à 12:21

Cliffs ralentit son expansion

Publié le 19/11/2012 à 13:42, mis à jour le 13/02/2013 à 12:21

Par Suzanne Dansereau

Encore des mauvaises nouvelles chez Cliffs Natural Ressources. La minière américaine a annoncé lundi la suspension de certains travaux d’expansion au Lac Bloom, près de Fermont sur la Côte Nord. Près de 400 travailleurs temporaires viennent d’être remerciés, ainsi que des fournisseurs locaux.


Cliffs arrête notamment la construction de son deuxième concentrateur, qui devait contribuer à faire doubler sa production à 14,5 millions de cette année. La minière compte maintenant en produire 9 ou 10 millions de tonnes en 2013 sur la Côte Nord.


L’entreprise a aussi annoncé un ralentissement de la production dans ses deux mines de fer des États-Unis. Des baisses motivées par « une augmentation de la volatilité des prix et un taux d'utilisation réduit dans le secteur de la fabrication de l'acier en Amérique du Nord », a-t-elle expliqué par voie de communiqué.


Lors de la publication des derniers résultats trimestriels de 2012, le 24 octobre, on a appris que Cliff perdait de l’argent avec ses deux mines de fer canadiennes, situées part et d’autre de la frontière Québec-Labrador. Son coût moyen de production s’est élevé à 124$ la tonne (132$ au Lac Bloom et 106$ à Wabush) au même moment où la tonne se vendait à moins de 90$ sur le marché spot. C’était en septembre et le prix est remonté depuis, autour 120$ la tonne.


Récemment, l’agence de notation Moody a révisé à la baisse ses perspectives sur Cliffs, qu'elle entrevoit maintenant négatives.


En avril dernier, un mineur est décédé à la suite d’un accident à la mine du Lac Bloom.

À suivre dans cette section

Sur le même sujet

L'actionnariat autochtone dans les projets miniers: une voie d'avenir?

L'Institut économique de Montréal avance cette idée pour accélérer les projets miniers.

10 choses Ă  savoir mardi

24/02/2015 | Gaële Fontaine et Yannick Clérouin

Le Québec regagne son statut de «terre promise», Bombardier regarde passer le train et devenir journaliste pour Apple.

Réagissez à cet article
 commentaires

À la une

Future Shop ferme, 1500 emplois disparaissent

Mis à jour il y a 40 minutes | Denis Lalonde

Best Buy Canada annonce la fermeture de 66 magasins Future Shop et la suppression de 1500 emplois.

Risque d'affrontement entre l'Arabie saoudite et l'Iran

ANALYSE. La crise au Yémen déstabilise la région et accroît le risque d'une guerre entre l'Arable saoudite et l'Iran.

Immobilier : Trouvez des aubaines durant votre sommeil

27/03/2015 | Yvan Cournoyer

BLOGUE : Voici une liste d’actions qui vous aidera à dénicher la perle rare.