Bois d'oeuvre: des droits «injustifiés et inquiétants», dit la ministre Freeland

Publié le 03/01/2018 à 17:15

Bois d'oeuvre: des droits «injustifiés et inquiétants», dit la ministre Freeland

Publié le 03/01/2018 à 17:15

Par La Presse Canadienne

La ministre des Affaires étrangères, Chrystia Freeland, a dénoncé mercredi les droits compensatoires et antidumping définitifs du gouvernement américain sur les exportations de bois d'oeuvre canadien.


Deux avis publiés dans le registre fédéral américain confirment l'imposition de ces droits définitifs à compter du 3 janvier 2018. L'industrie forestière devait payer des droits compensatoires et antidumping préliminaires depuis le 24 avril 2017.


Dans cet avis, l'International Trade Administration des États-Unis a légèrement diminué ces droits pour corriger une erreur de calcul. Ceux-ci totalisent maintenant 20,23 pour cent au lieu de 20,83 pour cent pour la majorité des entreprises touchées.


Dans une déclaration, la ministre Freeland écrit que "les droits imposés par les États-Unis sur le bois d'oeuvre résineux canadien sont injustes, injustifiés et inquiétants" et que le gouvernement canadien continuera de défendre l'industrie du bois d'oeuvre "contre les pratiques commerciales protectionnistes".


Le Canada a entamé en novembre deux recours contre des droits compensatoires et antidumping, l'un en vertu du controversé chapitre 19 de l'Accord de libre-échange nord-américain (ALÉNA) et l'autre devant l'Organisation mondiale du commerce. Parallèlement, Ottawa continuera les pourparlers avec Washington pour tenter de conclure un nouvel accord sur le bois d'oeuvre.


Le Conseil de l'industrie forestière a rappelé qu'il s'agit du cinquième conflit à survenir entre le Canada et les États-Unis sur les exportations de bois d'oeuvre et que le Canada avait toujours obtenu gain de cause. Il s'attend à ce que ces droits soient maintenus jusqu'à la prochaine révision administrative en 2019.


Au cours des derniers mois, l'industrie canadienne du bois d'oeuvre a été en mesure de refiler le coût des droits compensatoires et antidumping aux consommateurs américains grâce à une hausse des prix. 


 

À suivre dans cette section


image

Contrats publics

Mardi 22 janvier


image

Santé psychologique

Mardi 22 janvier


image

Sommet Énergie

Mardi 29 janvier


image

ROI marketing

Mardi 29 janvier


image

Financement PME

Mercredi 30 janvier


image

Sécurité alimentaire

Mercredi 06 février


image

Science des données

Mardi 12 février


image

Pénurie de talents

Mercredi 13 mars


image

Objectif Nord

Mardi 09 avril


image

Femmes Leaders

Mercredi 24 avril


image

Gestion agile

Mercredi 08 mai

Sur le même sujet

Les prix du bois d'oeuvre pourraient encore flamber

Édition du 15 Septembre 2018 | François Normand

Les prix du bois d'oeuvre en Amérique du Nord pourraient encore bondir au cours des prochains mois, prévoit le ...

Stella-Jones est entre de bonnes mains, après le départ des fondateurs

Le transfert d'actionnariat réglé, le fabricant de poteaux et de traverse peut se consacrer à son plan de relance.

À la une

La recette miracle du père Noël pour stimuler la performance au travail

BLOGUE INVITÉ. Pourquoi le don de soi est-il plus payant financièrement que l’égoïsme?

La clause de survie est essentielle pour éviter un dénouement non désiré

BLOGUE. Même si cela paraît naturel, transférer le reliquat d’une succession à son conjoint peut causer des problèmes

À surveiller: Transat, Transcontinental et Costco

Que faire avec les titres de Transat, Transcontinental et Costco?