Tout sur le nouveau BlackBerry 10

Publié le 04/02/2013 à 12:00, mis à jour le 16/10/2013 à 16:12

Tout sur le nouveau BlackBerry 10

Publié le 04/02/2013 à 12:00, mis à jour le 16/10/2013 à 16:12

Par lesaffaires.com

[Photo : Bloomberg]

Le géant techno ontarien Research In Motion, qui s'est renommé BlackBerry, a lancé la semaine dernière sa nouvelle plateforme BlackBerry 10, que plusieurs observateurs considèrent son ultime chance pour revenir parmi les trois principaux fabricants de téléphones mobiles. Voici notre couverture complète du lancement, qui comprend de multiples analyses et notre diaporama de l'événement.


À lire :


RIM joue son avenir avec le BlackBerry 10


En direct du lancement du BlackBerry 10


BlackBerry: l'action de RIM chute de 7%


Le lancement de BlackBerry 10 suscite 111 000 mentions sur les médias sociaux


Codère - BlackBerry 10 : une étape à la fois


BlackBerry s'écrase de 9 %, heurtée par des analyses négatives


Diaporama - Le nouveau BlackBerry sous toutes ses coutures


BlackBerry s'offre une publicité pendant le Super Bowl

À suivre dans cette section

Sur le même sujet

Innovation: Apple et les technos américaines trônent au sommet du palmarès mondial

28/10/2014

Les géants technos américains occupent 7 des 10 premiers rangs du top 50 de l'innovation, où ne figure aucune canadienne

Le titre de BlackBerry soulevé par une rumeur d'acquisition

20/10/2014 | lesaffaires.com

L’action de BlackBerry prenait plus de 8% soulevée par une rumeur impliquant une fois de plus la chinoise Lenovo.

Réagissez à cet article
 commentaires

À la une

Le meilleur véhicule pour s'enrichir à long terme

Mis à jour le 31/10/2014 | Philippe Leblanc

BLOGUE. Ce n’est pas parce que le marché boursier fracasse des records qu’il est nécessairement cher.

Les bienfaits d’un portefeuille nord-américain

BLOGUE. Pour réduire le risque et bonifier le rendement, une solution consiste à bâtir un portefeuille nord-américain.

Et si l'Europe Ă©tait une bombe Ă  retardement?

Mis à jour il y a 27 minutes | François Normand

ANALYSE. C'est la crise en Europe qui menace la croissance mondiale, pas Ebola ou la montée de l'État islamique.