Libérez le Jedi en vous avec le MYO !

Publié le 26/02/2013 à 11:06, mis à jour le 16/10/2013 à 15:37

Libérez le Jedi en vous avec le MYO !

Publié le 26/02/2013 à 11:06, mis à jour le 16/10/2013 à 15:37

Par Olivier Schmouker

Le contrôle se fait par les muscles de l'avant-bras. Photo: Thalmic Labs

Thalmic Labs, une start-up ontarienne, vient de mettre au point un brassard qui permet de faire des miracles, comme de contrôler un ordinateur et même de déplacer à distance un objet connecté. Le slogan du MYO a déjà été trouvé : «Libère le Jedi en toi!».


Le principe est simple. Il suffit de glisser le brassard sur son avant-bras et de faire passer ses ordres en contractant ses muscles ou bien en effectuant certains mouvements du bras. Le brassard, bourré de technologie, est alors capable de convertir ces gestes en commandes, lesquelles sont envoyées à distance par Bluetooth 4.0 aux appareils voisins qui lui sont connectés.


Thalmic Labs a d'ores et déjà réalisé un vidéo de démonstration. On y découvre que le MYO permet, entre autres, de diriger à distance une présentation PowerPoint, de jouer à un jeu vidéo, ou encore de piloter une sorte d'hélicoptère miniature.


Quelque 25 000 MYO sont actuellement en prévente en ligne, leur distribution étant prévue d'ici la fin de l'année 2013. Le prix de lancement est de 149 dollars.


Établie à Kitchener, Thalmic Labs compte aujourd'hui une dizaine d'employés. La start-up prévoit d'embaucher une demi-douzaine de personnes dans les prochains mois. Elle a été cofondée par Stephen Lake, son actuel PDG, Aaron Grant et Matthew Bailey. Elle a levé 1,1 million de dollars, auprès d'investisseurs tels que David Ossip, fondateur de Dayforce et de Workbrain, Lee Lau, fondateur d'ATI Technologies, et Dan Debow, fondateur de Rypple.

À suivre dans cette section

Réagissez à cet article
 commentaires

À la une

Les vieux ratoureux qui profitent du système

25/11/2014 | Daniel Germain

BLOGUE. Pourquoi des riches arrivent à mettre la main sur une aide financière conçue pour les pauvres ?

Fonction publique: Québec supprime 1 150 postes

Québec décrète une série de mesures visant à contrôler les dépenses gouvernementales et à réduire la taille de l'État.

Frais de garde: payer 35$ est plus rentable pour certains

25/11/2014 | Josée Jeffrey

BLOGUE. Les ménages à faible revenu auraient intérêt à payer 35$ pour des places en garderie privée. Voici pourquoi.