Libérez le Jedi en vous avec le MYO !

Publié le 26/02/2013 à 11:06, mis à jour le 16/10/2013 à 15:37

Libérez le Jedi en vous avec le MYO !

Publié le 26/02/2013 à 11:06, mis à jour le 16/10/2013 à 15:37

Par Olivier Schmouker

Le contrôle se fait par les muscles de l'avant-bras. Photo: Thalmic Labs

Thalmic Labs, une start-up ontarienne, vient de mettre au point un brassard qui permet de faire des miracles, comme de contrôler un ordinateur et même de déplacer à distance un objet connecté. Le slogan du MYO a déjà été trouvé : «Libère le Jedi en toi!».


Le principe est simple. Il suffit de glisser le brassard sur son avant-bras et de faire passer ses ordres en contractant ses muscles ou bien en effectuant certains mouvements du bras. Le brassard, bourré de technologie, est alors capable de convertir ces gestes en commandes, lesquelles sont envoyées à distance par Bluetooth 4.0 aux appareils voisins qui lui sont connectés.


Thalmic Labs a d'ores et déjà réalisé un vidéo de démonstration. On y découvre que le MYO permet, entre autres, de diriger à distance une présentation PowerPoint, de jouer à un jeu vidéo, ou encore de piloter une sorte d'hélicoptère miniature.


Quelque 25 000 MYO sont actuellement en prévente en ligne, leur distribution étant prévue d'ici la fin de l'année 2013. Le prix de lancement est de 149 dollars.


Établie à Kitchener, Thalmic Labs compte aujourd'hui une dizaine d'employés. La start-up prévoit d'embaucher une demi-douzaine de personnes dans les prochains mois. Elle a été cofondée par Stephen Lake, son actuel PDG, Aaron Grant et Matthew Bailey. Elle a levé 1,1 million de dollars, auprès d'investisseurs tels que David Ossip, fondateur de Dayforce et de Workbrain, Lee Lau, fondateur d'ATI Technologies, et Dan Debow, fondateur de Rypple.

Sur le même sujet

Réagissez à cet article
 commentaires

À la une

Mooney: pourquoi je reste positif à long terme envers la Bourse

Édition du 13 Septembre 2014 | Bernard Mooney

En dépit des manchettes négatives et des craintes géopolitiques, il ne faut jamais oublier le portrait global.

Marie-Josée Lamothe, de L'Oréal à Google

Édition du 20 Septembre 2014 | Pierre Théroux

Cette experte du marketing a passé près de 20 ans dans l’industrie de la beauté. Elle nous raconte son virage numérique.

Le mythe de l'investisseur immobilier

19/09/2014 | Yvan Cournoyer

BLOGUE : Instaurez un système de gestion dès votre premier achat