Webeventsolutions.com à la conquête de Toronto

Publié le 04/04/2013 à 11:20, mis à jour le 04/04/2013 à 12:02

Webeventsolutions.com à la conquête de Toronto

Publié le 04/04/2013 à 11:20, mis à jour le 04/04/2013 à 12:02

Par lesaffaires.com

Luc Tousignant

Par souci d’économie, pour gagner du temps ou pour rejoindre un nouveau public, un nombre croissant d’organisations se tournent vers la formation et la diffusion d’événements sur le Web. Et c’est pour profiter d’un marché en forte croissance au pays que Webeventsolutions.com, une PME montréalaise fondée en 2010 par Luc Tousignant, cible le marché torontois.


La petite entreprise, partenaire du Groupe Les Affaires, a percé un marché qui en était à ses balbutiements au Québec au cours des deux dernières années. Outre la préparation et la diffusion de webinaires pour des clients tels Desjardins et l'Autorité des marchés financiers(AMF), Webeventsolutions.com organise la diffusion de formation en ligne, par exemple destinée aux avocats de la province.


À l’assaut des sièges sociaux


Bien que le Québec offre encore un fort potentiel de croissance, Toronto est une voie incontournable pour les entreprises comme Webeventsolutions.com, étant donnée la présence importante de sièges sociaux et de centres décisionnels dans la Ville Reine.


«Nous visons recruter de nouveaux clients parmi les sièges sociaux et les preneurs de décisions établis à Toronto. Or, il est difficile de convaincre ces clients à partir de Montréal, sans avoir une présence dans le marché», explique Luc Tousignant.


L’entrepreneur vise séduire les institutions financières, les organisations du milieu associatif et les corporations d'ordre professionnel.


La présence de son entreprise à Toronto sera au départ établie en fonction des nouveaux contrats et selon les besoins. M. Tousignant vise y établir une présente permanente à plus long terme.


Webeventsolutions.com n'est pas la seule à viser le lucratif marché de la formation en ligne, qui croît à un rythme annuel de 16 % au Canada, selon le cabinet d’analyse Ambient Insight Research.


À Toronto, la PME montréalaise devra se frotter à une rivale bien nantie, Thomson Reuters, pour la clientèle du milieu financier. Un nombre croissant d’organisations prennent également en charge la diffusion de leur propre contenu.


Qu'à cela ne tienne, l’entrepreneur de 44 ans croit pouvoir se démarquer en accompagnant ses clients du début à la fin, soit de la création d’une formation ou d’un événement à sa diffusion, et  en offrant des prix plus concurrentiels que ses grandes rivales.


«Il y a une forte concurrence, concède M. Tousignant, mais le marché est en pleine expansion.»


 


 


 


 


 


image

Fraude alimentaire

Mardi 12 septembre


image

Forum TI

Mercredi 13 septembre


image

Usine 4.0

Mardi 19 septembre


image

Gestion de l'innovation

Mercredi 20 septembre


image

Résidences pour aînés

Jeudi 21 septembre


image

Objectif Nord

Mardi 26 septembre


image

Contrats publics

Mercredi 11 octobre


image

Gestion du changement

Mercredi 18 octobre


image

Croissance PME

Mercredi 25 octobre


image

Parcs industriels

Mardi 21 novembre

Sur le même sujet

Web: chasser les «robots» pour combattre les fausses nouvelles

26/06/2017 | AFP

La désinformation est virale sur les réseaux sociaux. Mais on pourrait limiter la propagation.

À la une

6 espaces de coworking cool à Montréal

Il y a 43 minutes | Adil Boukind

Que vous soyez une entreprise, une start-up ou un travailleur automne, vous devriez trouver votre bonheur.

Certification WELL: et si aller au travail améliorait votre santé?

BLOGUE. Certains édifices rendent malades. D'autres peuvent améliorer notre santé. C'est le cas des immeubles WELL.

Google Home : la voix officielle de votre maison connectée… en français svp!

BLOGUE. L'enceinte connectée Google Home est la première au Québec... et en français SVP!