Québecor: une dépréciation d’actifs gruge les profits

Publié le 13/11/2012 à 07:06, mis à jour le 13/11/2012 à 07:41

Québecor: une dépréciation d’actifs gruge les profits

Publié le 13/11/2012 à 07:06, mis à jour le 13/11/2012 à 07:41

Par Stéphane Rolland

Photo:LesAffaires.com

Québecor subit les contrecoups des conditions difficiles dans l’industrie de la musique et des journaux. Le propriétaire d’Archambault et du Journal de Montréal a vu son bénéfice net reculé de 28,7 % en raison d’une charge de 187 M$.


« La Société a poursuivi sa croissance au troisième trimestre 2012 malgré un environnement commercial fortement concurrentiel dans la plupart de ses secteurs d'activité », a commenté Pierre Karl Péladeau, le pdg, dans un communiqué.


La charge de 187 M$ découle d’une dépréciation d’actifs en raison des conditions difficiles dans l’industrie des journaux et de la musique, conformément aux règles d’évaluation comptable.


Dans une moindre mesure, la charge de restructuration des activités d’exploitation, qui a augmenté de 36,8 M$, et les charges d’amortissement plus élevées de 15,7 M$ ont aussi grugé les profits.


Les revenus, pour leur part, avancent de 44,3 M$, une progression de 4,4 %, à 1,06 G$. Le bénéfice d’exploitation progresse de 10,4 % à 352,8 M$. Le bénéfice ajusté lié aux activités poursuivies avance de 30 % à 52,1 M$.

À suivre dans cette section

Sur le même sujet

TVA: les actionnaires clés montent au front, la société estime que la plainte est non-fondée

Mis à jour le 11/12/2014 | lesaffaires.com

Groupe TVA soutient que la demande d'enquête déposée par des actionnaires devant l'AMF est non-fondée.

Rester vigilant

Édition du 13 Décembre 2014 | Géraldine Martin

C'était en août 2000, à Radio-Canada. Je venais tout juste d'être embauchée comme recherchiste pour l'émission de ...

Réagissez à cet article
 commentaires

À la une

10 choses à savoir jeudi

Il y a 9 minutes | Gaële Fontaine et Yannick Clérouin

La nouvelle proie pour Couche-Tard?, l'essence baisse mais les cadeaux pas plus gros et se louer un fêtard pour la nuit.

Connaissez-vous la précrastination?

BLOGUE. La procrastination, on connaît. Mais la précrastination? Pas sûr, même si elle fait tout autant de ravages...

Suisse: des taux négatifs pour rendre la devise moins attrayante

06:25 | AFP

La Banque nationale suisse a introduit un taux d'intérêt négatif de 0,25% sur les avoirs déposés.