Publicité: les prévisions de croissance du marché mondial réduites, sauf en Amérique

Publié le 01/10/2012 à 07:52, mis à jour le 01/10/2012 à 08:00

Publicité: les prévisions de croissance du marché mondial réduites, sauf en Amérique

Publié le 01/10/2012 à 07:52, mis à jour le 01/10/2012 à 08:00

Par AFP

Le marché publicitaire se maintient bien en Amérique, contrairement à l'Europe. Photo: Bloomberg

Le marché publicitaire mondial devrait croître de 3,8% en 2012, selon ZenithOptimedia, l'agence média du groupe Publicis, qui revoit une nouvelle fois à la baisse lundi ses prévisions par rapport à l'annonce d'une progression de 4,8% au mois de mars, puis de 4,3% en juin.


«Les incertitudes concernant l'avenir de la zone euro ont pesé sur l'économie mondiale depuis la publication de nos prévisions de juin», explique ZenithOptimedia dans un communiqué.


«La zone euro dans son ensemble a glissé de la stagnation à une probable récession; d'autres marchés européens se sont affaiblis; enfin, de nombreux marchés émergeants ont enregistré un ralentissement du fait de la dégringolade de leurs exportations vers les pays développés, même si leur croissance reste dans l'ensemble plus solide que dans les pays dits matures», ajoute-t-elle.


L'agence média revoit également à la baisse ses prévisions de croissance mondiale pour les années 2013 et 2014, respectivement de +4,6% (et non plus 5,3%) et 5,2% (et non plus 6,1%).


«La crise de la zone euro persistant, les annonceurs continuent à hésiter à investir, car ils manquent de confiance en l'avenir. Ils ont réduit leurs budgets pour 2012 afin de réagir à court terme à l'affaiblissement de leurs résultats», résume Sébastien Danet, président du groupe ZenithOptimedia France, cité dans le communiqué.


«La révision à la baisse de nos estimations pour 2013 et 2014 reflète une baisse de leurs espérances de croissance à plus long terme», explique-t-il.


Prévisions relevées en Amérique


Sur le même sujet

Une menace réelle pour les régions

18/09/2014 | Serge Lemieux

BLOGUE. 70% des PME ne veulent pas croître. Une grave menace pour les régions du Québec!

La croissance mondiale au ralenti jusqu'en... 2060

03/07/2014 | Dominique Froment

Vieillissement de la population, réduction de la main-d'oeuvre, changements climatiques nuiront à l'économie, dit l'OCDE

Réagissez à cet article
 commentaires

À la une

L'entrée en Bourse d'Alibaba profitera grandement à l'OIRPC

L'entrée en Bourse d'Alibaba profitera grandement à l'Office d’investissement du Régime de pensions du Canada.

Les 10 plus grosses entrées en Bourse de l'histoire

10:35

Avec un total de 25G$, le groupe chinois Alibaba devient la plus grande introduction en Bourse de l'histoire.

Immobilier: «2015, la pire année de la décennie» pour la construction neuve

L'APCHQ prévoit que 2015 sera très faible pour les mises en chantier au Québec, en raison de trois grands obstacles.