Publicité: les prévisions de croissance du marché mondial réduites, sauf en Amérique

Publié le 01/10/2012 à 07:52, mis à jour le 01/10/2012 à 08:00

Publicité: les prévisions de croissance du marché mondial réduites, sauf en Amérique

Publié le 01/10/2012 à 07:52, mis à jour le 01/10/2012 à 08:00

Par AFP

Le marché publicitaire se maintient bien en Amérique, contrairement à l'Europe. Photo: Bloomberg

Le marché publicitaire mondial devrait croître de 3,8% en 2012, selon ZenithOptimedia, l'agence média du groupe Publicis, qui revoit une nouvelle fois à la baisse lundi ses prévisions par rapport à l'annonce d'une progression de 4,8% au mois de mars, puis de 4,3% en juin.


«Les incertitudes concernant l'avenir de la zone euro ont pesé sur l'économie mondiale depuis la publication de nos prévisions de juin», explique ZenithOptimedia dans un communiqué.


«La zone euro dans son ensemble a glissé de la stagnation à une probable récession; d'autres marchés européens se sont affaiblis; enfin, de nombreux marchés émergeants ont enregistré un ralentissement du fait de la dégringolade de leurs exportations vers les pays développés, même si leur croissance reste dans l'ensemble plus solide que dans les pays dits matures», ajoute-t-elle.


L'agence média revoit également à la baisse ses prévisions de croissance mondiale pour les années 2013 et 2014, respectivement de +4,6% (et non plus 5,3%) et 5,2% (et non plus 6,1%).


«La crise de la zone euro persistant, les annonceurs continuent à hésiter à investir, car ils manquent de confiance en l'avenir. Ils ont réduit leurs budgets pour 2012 afin de réagir à court terme à l'affaiblissement de leurs résultats», résume Sébastien Danet, président du groupe ZenithOptimedia France, cité dans le communiqué.


«La révision à la baisse de nos estimations pour 2013 et 2014 reflète une baisse de leurs espérances de croissance à plus long terme», explique-t-il.


Prévisions relevées en Amérique


Sur le même sujet

La Chine ralentit pour sauver son environnement

14/03/2014 | François Normand

ANALYSE - Pas une semaine ne passe sans que des analystes occidentaux ne s'inquiètent du ralentissement de la ...

Le Port de Québec veut 55 M$ pour les croisières

28/02/2014 | Valérie Lesage

Sans investissement de 55 M$ pour les croisières internationales, Québec risque le déclin dit le pdg du Port de Québec.

Réagissez à cet article
 commentaires

À la une

Rio Tinto expérimente la mine sans mineur

Édition du 19 Avril 2014 | Suzanne Dansereau

Afin de mieux traverser la crise financière qui les secoue, les minières doivent investir davantage dans l'innovation.

Immobilier: n’achetez jamais à l’aveuglette

18/04/2014 | Yvan Cournoyer

BLOGUE. En immobilier, on jongle avec des milliers de dollars à chaque étape. Un mauvais coup peut être onéreux.

Pourquoi le secteur de l’énergie peut continuer à se démarquer

Le secteur de l’énergie devrait profiter des cours du pétrole et du gaz et de la rotation vers les secteurs sous-évalués